Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

 

Cette expression apparaît en 1790 sous une forme plus vulgaire : « s’en foutre comme de l’an 40 ». Selon certains, l’an 40 serait la déformation de l’Alcoran (du Coran, comme on l’appelle au siècle des Lumières).

Autre possibilité, il faudrait y voir une allusion à la fin du monde prévue pour 1040, ou au roman d’anticipation L’An 2440, rêve s’il en fut jamais de Louis-Sébastien Mercier, paru en 1771.

Un nombre symbolisant l’attente

Mais pourquoi 40 ? Dans la Bible, ce nombre symbolise l’attente pendant l’épreuve : le Déluge dure 40 jours, le peuple hébreu erre 40 ans dans le désert, David puis Salomon règnent chacun 40 ans sur Israël, Jésus se retire 40 jours dans le désert après son baptême, alors qu’il est tenté par le diable… Et l’an 1940 alors, si terrible pour la France ? On s’en moque !

Jean-Paul Roig

Par l'équipe Ça m'intéresse
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article