Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Je comprends l'amertume de ce monsieur. Ni lui, ni cette communauté internationale (dont il se fait porte parole) personne ne devrait être invité et pour l’élaboration de la constitution du Rwanda, et pout le référendum tout simplement parce qu'ils ne sont pas Rwandais. Penser qu'ils doivent être consultés s'agissant de sa révision ...... Nostalgie quand tu nous tient !!!!!! celle ci a été faite par les Rwandais et rien que pour eux.
L
Reyntjens n'est pas le seul à le penser. Washington tient le même langage sur la question du troisième mandat de Kagame. TOUT TRIPATOUILLAGE EST INACCEPTABLE ! http://www.france-rwanda.info/2015/07/rwanda-les-etats-unis-s-opposent-fermement-a-un-troisieme-mandat-de-paul-kagame.html
C
Je n'ai rien contre son opinion, encore moins en souffrir. Mais n'est-ce pas un jugement là ?Ai-je aussi le droit d'en avoir ?
Les sons des cloches il y en aura toujours au Rwanda et ailleurs. Personne n’empêche ceux qui sont hors-champs de chanter comme leur semble. L'histoire du pays fait que "Ak'imuhana kaza imvura ihise" Beaucoup de Rwandais ont compris depuis 94. Ces mains tendues qui viendrons quémander pour financer le référendum ...... hali kera !!!! A l'époque effectivement où ces dits "experts" avaient le droit de tripatouiller dans la politique nationale. Byarahindutse !!
Quant à ce "un des rares experts étranger" .... il est resté étranger à la constitution du Rwanda en 2003 et il va le rester quelque soit la décision des Rwandais sur les sujets qui les concernent. Ça s'appelle l'Indépendance, entre autre !
Il serait donc mieux pour lui d'aller tripatouiller dans les constitutions des pays qui ignorent encore qu'ils sont capables de mener eux mêmes leurs pays à bons ports. D'ailleurs sons pays et le futur Ministère flamand des affaires étrangère ou tout ce qui concerne les ethnies belges ont besoin de ce genre de personnage, n'est-ce un bon cas d'études.
L
Soyez modeste, cher Monsieur Charles. Lorsqu'il s'agira d'organiser et de financer ce soi-disant référendum, vous vous précipiterez à Bruxelles, Paris et ailleurs. Le droit d'opinion et d'expression ne s'arrête pas aux frontières du Rwanda. Nous comprenons que vous ne soyez pas habitué à entendre un autre son de cloche au Rwanda, mais souffrez que le professeur Reyntjens, un des rares experts étrangers à en maîtriser les contours, puisse donner son point de vue sur un pays qu'il connait bien.