Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Tribune franco-rwandaise
Actualités, opinions, études, analyses, diplomatie et géopolitique de la Région des Grands lacs.

RDC : Denis Mukwege appelle l’ONU à sanctionner leps fournisseurs d’armes aux groupes armés

La Tribune Franco-Rwandaise

Publié le mar, 29/11/2022 - 14:54 | Modifié le mar, 29/11/2022 - 14:54

Docteur Denis Mukwege, responsable de l’hôpital de Panzi à Bukavu dans la province du Sud-Kivu le 15/03/2016 à Kinshasa, lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

 

Le prix Nobel de la paix 2018, Denis Mukwege a appelé, lundi 28 novembre, le Conseil de sécurité de l’ONU à sanctionner les fournisseurs d’armes aux groupes armés, opérant dans l’Est de la RDC.

Il a lancé cet appel dans une déclaration dont une copie est parvenue mardi 29 novembre à Radio Okapi :

« Il est impératif que les Etats qui fournissent des armes aux groupes armés frappés d’embargo soient sanctionnés. Aussi que toute coopération militaire bilatérale avec les Etats fournisseurs doit impérativement cesser ».

Pour Denis Mukwege, « il est temps que le monde ouvre les yeux sur les atrocités que commettent les hommes armés dans l’Est du pays ».

Il souhaite que le droit international s’applique et que les responsables de ces actes de barbarie rendent des comptes pour mettre fin à la tragédie congolaise.

« Face à cette situation sécuritaire critique, il est urgent que la chaîne d’approvisionnement en armes et en munitions du M23 soit établie et que les pays impliqués subissent la rigueur des sanctions telles qu’elles sont prévues dans la résolution 2641 des Nations unies », a-t-il poursuivi.

Le prix Nobel de la paix appelle ainsi les Nations unies à prendre des décisions fortes d’implémentation de leurs propres résolutions.

Denis Mukwege recommande par ailleurs aux pays influents de l’ONU comme la France, le Royaume Uni et les Etats-Unis de ne plus soutenir des Etats qui alimentent la violence et la désolation dans l’Est de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact