Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Tribune franco-rwandaise
Actualités, opinions, études, analyses, diplomatie et géopolitique de la Région des Grands lacs.

RDC : Le Prix Nobel de la Paix Dénis Mukwege reçu à Bruxelles par le couple royal

La Tribune Franco-Rwandaise #Génocide, #Justice, #MappingRDC, #Mémoire, #Opinion-Témoignages, #Politique

Le Docteur Denis Mukwege a été reçu ce samedi 05 mars 2022 au Château de Laeken à Bruxelles par leurs majestés Roi Philippe et la Reine Mathilde. Même si la presse Belge qui a annoncé la nouvelle n'a pas révélé le contenu des échanges entre les deux personnalités, depuis plusieurs années déjà le prix Nobel de la paix, le Dr Denis Mukwege sillonne le monde pour sensibiliser la communauté internationale sur la situation des massacres en République Démocratique du Congo.

Il a toujours dénoncé les crimes dont les viols de guerre, qui perdurent dans son pays.

Il continue de développer son action pour  réparer les victimes des violences sexuelles et à défendre, plus largement, les droits des femmes.

Cette rencontre intervient quelques jours après le communiqué de la présidence de la RDC annonçant de nouveau le report sine die de la visite du Roi Philippe de Belgique, initialement prévue du 6 au 10 mars.

A la suite des « évènements malheureux qui ont cours en Ukraine et de la crise générée en Europe, les deux Chefs d’Etats, à savoir : Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République démocratique du Congo, et Sa Majesté le Roi Philippe de Belgique, ont décidé de reporter à une date ultérieure la visite initialement prévue du 8 au 10 mars prochain du couple royal belge en République démocratique du Congo », indiquait le communiqué publié lundi 28 février à Kinshasa.

Bien avant Bruxelles, le Prix Nobel de la Paix 2018, le Dr. Denis Mukwege, a réitéré sa ferme volonté de voir les auteurs des atrocités dans la partie Est du pays être punis par la justice. Ce mercredi à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, devant plusieurs scientifiques, étudiants, membres des institutions provinciales et de quelques diplomates, il a expliqué qu'il n'y aura pas de paix sans justice pour les victimes des affres de la guerre.

 

" Nous ne pouvons pas espérer avoir la paix sans justice, et cette justice ne se négocie pas", a déclaré Denis Mukwege dans la salle Monseigneur Tshibangu Tshishiku de l'université de Lubumbashi.

Pour celà, a-t-il poursuivi, le gouvernement congolais doit faire sa part en mettant en place des mécanismes pour une justice transitionnelle.

Clément Muamba

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact