Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Tribune franco-rwandaise
Actualités, opinions, études, analyses, diplomatie et géopolitique de la Région des Grands lacs.

La sécurité de la région des Grands Lacs au cœur d'un mini-sommet de chefs d’État

La Tribune Franco-Rwandaise #Diplomatie, #Afrique, #Ouganda, #RDC, #RDC-RWANDA
La sécurité de la région des Grands Lacs au cœur d'un mini-sommet de chefs d’État

Les chefs d’Etat du Congo, de RDC, d’Ouganda et du Togo ont participé samedi à un mini-sommet à Oyo (Congo Brazzaville) pour évoquer les récents coups de force militaires en Afrique de l’Ouest.

Le président Faure Gnassingbé et ses homologues ont évoqué les changements anti-démocratiques au Mali, en Guinée et au Burkina Faso.

Ils ont aussi discuté des questions de sécurité en Afrique centrale.

Les quatre leaders ont réitéré leur soutien à la Communauté économique des États de l'Afrique de l’Ouest (Cédéao).

Les pays d’Afrique Centrale et de l’Est souhaitaient avoir des éclaircissements sur l’instabilité qui frappe la région ouest-africaine.

La lutte contre le terrorisme a été évoquée lors des discussions.

Les présidents d’Angola, du Burundi et du Rwanda avait été invités à ce mini-sommet, mais ils n’ont pas pu s’y rendre en raison de leur emploi du temps.

Information additionnelle

Communiqué Oyo .pdf

Publié le : 13/02/2022 - 02:32

Une des opérations conjointes entre les armées ougandaise et congolaise dans le parc national des Virunga en RDC, le 14 décembre 2021. © SEBASTIEN KITSA MUSAYI/AFP

Texte par : RFI

Suivre

1 mn

Quatre chefs d’État africains se sont réunis samedi 12 février à Oyo, à 400 kilomètres au nord de Brazzaville. Ils ont évoqué les questions de paix et de sécurité dans la région des Grands Lacs et les récents coups d’État survenus dans trois pays d’Afrique de l’Ouest.

Publicité

Avec notre correspondant à Brazzaville, Loïcia Martial

Les présidents Denis Sassou-Nguesso du Congo, hôte du sommet, Félix Tshisekedi de la RDC, Yoweri Museveni d’Ouganda et Faure Gnassinbé du Togo ont exprimé leur plein soutien aux opérations militaires conjointes engagées par les forces armées ougandaises et congolaises à l’Est de la RDC. Ces opérations visent « à éradiquer les rebelles des Forces démocratiques armées ».

Selon une source diplomatique qui s’est confiée à RFI, il est désormais question de « serrer les rangs pour faire barrage aux ADF qui ont fait allégeance à l'État islamique et semblent à présent décidées à imposer leur loi dans les pays du Bassin du Congo ».

Soutien à la Cédéao

Les quatre dirigeants soutiennent également les mesures prises par la Cédéao contre le Burkina, la Guinée et le Mali, pays secoués par des coups d’État. D’après une autre source diplomatique, les chefs d'État d'Afrique Centrale cherchent à mieux comprendre ce qui se passe en Afrique de l'Ouest pour s'en prémunir.

Outre les questions de paix et de sécurité, Yoweri Museveni est venu discuter avec Denis Sassou-Nguesso, en charge cette année de la présidence tournante de l’OPEP, de la future extraction du pétrole dans le Lac Albert.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact