Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Je relève certaines contradictions dans sa litanie d'affirmations.
Il dit: "La RDC met en garde certains pays frères africains".
Si ces pays africains dont le Rwanda en l'occurrence sont les frères de son pays la RDC et que la situation politique dans celle-ci est lourde de conséquences pour les Congolais, en leur qualité de pays frères, n'ont-ils pas droit d'exprimer publiquement leur inquiétude?
C'est Kagame qui a créé et mis au pouvoir Kabila. C'est encore lui qui a créé l'armée de la RDC. Il a pillé en flagrance les richesses de la RDC. Il n'a jamais nié ses actes. Sur son ordre, les soldats de son armée ont massacré des millions de Congolais du Kivu. Kagame n'a jamais nié ses méfaits. Il a créé des bandes armées pour semer la mort et la terreur contre les Congolais du Kivu.
Les criminels et assassins congolais des milliers de Congolais du Kivu vivent tranquillement ici au Rwanda. Ils font leur business avec certains dignitaires congolais notoirement connus. Le gouvernement dont Mendé fait partie n'a jamais demandé au Rwanda de Kagame leur extradition pour qu'ils répondent de leurs crimes.
Concernant les crimes qui ont été commis en RCA, pays voisin de la RDC, un tribunal pénal spécial vient d'être créé. Il a pour mission unique de rechercher et juger les auteurs de ces crimes. Le nombre de victimes congolaises des massacres et extermination est sans commune mesure avec celui des victimes centrafricaines. La RDC a livré comme des colis avariés les Hutu Rwandais accusés par Kagame, auteur au premier chef des crimes contre des millions de Congolais, de génocide contre les Tutsi. Mendé s'est maintes fois exprimé sur les soi disant génocidaires Hutu qui sont sur le sol congolais. Personne l'a entendu s'exprimer ni sur les crimes qui ont été commis contre ses compatriotes ni sur leurs bourreaux pourtant notoirement connus. Pour lui, les victimes Tutsi méritent plus de compassion et justice que les victimes congolaises.
Le gouvernement de Kabila dont il est la Voix n’a jamais demandé ni la création d’un tribunal pénal spécial pour rechercher et juges bourreaux des millions de Congolais du Kivu sur le fondement du Rapport dit Rapport Mapping d’un groupe d’experts créé et missionné par le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme pour enquêter sur les crimes qui ont été commis dans le Kivu contre les Congolais entre 1993 et 2003.
Le rapport indique que « les attaques commises par l'APR et l'AFDL « révèlent plusieurs éléments accablants qui, s'ils sont prouvés devant un tribunal compétent, pourraient être qualifiés de crimes de génocide. » À tout le moins, conclue-t-il, « les informations recueillies à ce jour permettent de confirmer fermement que ces [attaques] étaient bien des crimes contre l'humanité. »
Les maitres du monde respectent et soutiennent celui ou ceux qui prouvent qu’ils méritent un respect. Dans les relations entre les Etats, seuls comptent les intérêts de ceux-ci.
Il faut dire les choses telles qu’elles sont. Kagame sait se faire respecter, le tout indépendamment de ses méfaits contre les Rwandais en l’occurrence. Il exprime publiquement ce qu’il pense que ça plaise ou ne plaise pas les intéressés. Il aime relever le défi qui lui est lancé.
Par ses agissements contre la RDC, il a lancé un défi à Kabila et aux Congolais. Le constat est que ceux-ci n’ont jamais prouvé qu’ils en état de relever ce défi. Les Rwandais ont même vu des dignitaires congolais venir se prosterner devant lui au moment où ses soldats massacraient des millions de Congolais. A la stupéfaction de Rwandais, le chanteur Congolais Koffi Olomindé est venu ici au Rwanda chanter pour Kagame.
Certes Kabila est une pure créature de Kagame de sorte qu’il est même logique de se poser la question de savoir si ce n’est pas en fait Kagame qui dirige la RDC mais en sa qualité de Président, il n’a jamais prouvé sa capacité de tenir correctement son bâton de commandement.
Monsieur Mendé, il est bon de parler mais c'est encore mieux d'agir. Ce que les Congolais attendent de vous c’est l’action et nullement les discours kilométriques ou le verbiage. Ceux-ci sont, en tout état de cause, inopérants.
Depuis la nuit des temps, pour exiger le respect, l’homme doit prouver qu’il le mérite. Un homme sans honneur et sa dignité, même son chien ne peut le respecter.
Le Président Français, Emmanuel Macron a, à bon droit, reçu le Président Rwandais Paul Kagame. S’il a été reçu par ce dernier c’est parce qu’il a prouvé qu’il mérite le respect et d’être reçu par ses pairs. Macron n’est pas le premier Chef d’Etat à le recevoir. En sa qualité de Président du pays frère qu’est le Rwanda, il me semble normal qu’il ait un mot à dire sur la situation politique dans votre pays lors. Il en est de même du Président Français. Ce n’était pas la première fois que Macron s’exprime sur la situation politique au Congo. Personne n’a entendu Kabila ou Mendé, sa voix, s’exprimer négativement sur les déclarations du Présidents Français. Il en est de même de Kagame, Président en exercice de l’Union Africaine. Lorsque Kagame a été désigné Président de l’Union Africaine par ses pairs, Kabila n’a pas objecté à cette désignation. Au contraire, il a l’a approuvée comme il approuvera la candidature de Mushikiwabo à la tête de l’OIF.
Il est vrai que le Rwanda n’est pas un Etat francophone mais le Président Français a promis à Kagame le soutien de son pays à la candidature de la ministre rwandaise des affaires étrangère. Macron œuvre uniquement pour les intérêts de son pays et respecte celui qui le mérite. La Francophonie n’est qu’un outil au service de lui qui la créée et nullement au bénéfice des Peuples Africains, différents de leurs dirigeants. Au vu des faits ci-dessus évoqués, Il serait surprenant que Kabila ou les dirigeants congolais dont Mendé fait partie puisent affirmer qu’ils œuvrent pour le Peuple Congolais à moins que les Congolais du Kivu ne fassent pas partie du Peuple Congolais.
Les faits sont têtus comme l’a dit et aime le dire Kagame.
Je n’ignore pas que la VERITE blesse celui qui n’est pas en état de l’affronter dignement tout droit.