Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Le commandant en chef de la Minusma quitte ses fonctions 

par RFI 

La nouvelle a un peu surpris. Alors que le nom de son successeur n'est pas encore officiellement connu, le général rwandais Jean-Bosco Kazura, commandant en chef des troupes onusiennes au Mali, quitte ses fonctions. Il avait été nommé à ce poste en juin 2013.

Le général Jean-Bosco Kazura est connu pour sa discrétion. Il achève donc sa mission à Bamako après avoir passé 18 mois à la tête du bras armé de l’ONU au Mali qui compte au total 8 000 casques bleus.

Son bilan est plutôt mitigé, mais ce n’est pas forcément de sa faute. Le mandat des troupes onusiennes n’est pas robuste. Conséquence, sur le terrain, elles n’ont pas tout le temps pu réellement faire face aux techniques des islamistes.

La Minusma plusieurs fois endeuillée

Ces derniers ont imposé une guerre asymétrique marquée notamment par des embuscades et des attentats. En 16 mois, une trentaine de casques bleus, notamment originaires du Tchad, du Burkina Faso et du Niger ont été tués.

Très rapidement des voix se sont élevées. Le Tchad, par exemple, a menacé de retirer ses troupes si les conditions sécuritaires n’étaient pas renforcées alors que les présidents nigérien et malien, de leur côté, ont clairement demandé aux troupes onusiennes de montrer davantage leurs muscles sur le terrain.

Ce mardi, le général rwandais en fin de mission à Bamako doit se rendre au siège des Nations unies à New York. Sans doute là-bas, parlera-t-il longuement de son expérience malienne. ».

Pour connaître les vraies raisons de ce limogeage déguisé en départ de fin de mandat, cliquer sur le lien ci-après et lire l'article de Judi Rever http://www.foreignpolicyjournal.com/2014/12/13/rwandan-general-accused-of-supervising-death-squad-leaves-un 

RATTRAPÉ PAR SON PASSÉ, LE GÉNÉRAL RWANDAIS JEAN-BOSCO KAZURA, COMMANDANT EN CHEF DE LA MINUSMA AU MALI, QUITTE SES FONCTIONS
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CESAR 15/12/2014 20:12

Kazura Jean-Bosco est officier à la fois de l'armée burundaise dont-il est initialement issu et de l'amée de Kagame qu'il a rejoint en 1994. Il est donc de nationalité burundaise. Rukindikiza, éditorialiste d'Afrique 24 peut me confirmer car il est aussi ex-officier de l'armée burundaise.
Kazura a participé activement aux massacres de masse des élèves du Groupe Scolaire de Butare et des habitants de la région de Butare entant que soldat de l'armée burundaise.Il est de notoriété publique que c'est l'armée burundaise qui a pris le sud du Rwanda comme l'armée ougandaise a pris la région nord et l'armée tanzanienne appuyée par quelques éléments du FPR a pris la région est. Le même Kazura a participé aux crimes de masse contre les réfugiés rwandais en ex-Zaïre et des millions de Congolais. En effet, dans sa guerre contre le Zaïre puis la RDC, Kgame a envoyé majoritairement les officiers francophones dont Kazura.
Il s'ensuit que Kazura est un criminel notoire.En le nommant à la tête de la Minusma, le Conseil de Sécurité s'est discrédité. Ce même Conseil de Sécurité a préféré la candidature d'un vaillant officier de l'armée tchadienne qui a fait ses preuves sur le terrain au Mali à la candidature d'un criminel notoire. Le Conseil de Sécurité est devenu la honte de l'humanité et le club des maîtres du monde qui font tout ce qu'ils veulent et en violation absolue de la charte de l'ONU ( voir ma réaction après le positionnement de Kazura à la tête de la Minusma par Obama et Cameron en l'occurrence qui ont soutenu sa candidature et rejeté celle de l'officier tchadien).
Il est regrettable que les "responsables des partis d'opposition" aient observé le silence de tombeau relativement à la nomination de ce criminel à la tête de l'armée de l'ONU. Ce que n'aurait sûrement pas fait le FPR si c'était un hutu ou tutsi de second rang qui avait été désigné à un poste de haut rang au sein du système onusien.