Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMV Ndagijimana

Bureau d'Etudes pour le Congo (BEC)

Kinshasa, RD Congo

11.11.02


Nous, victimes et rescapés du génocide congolais, lançons un appel pressant aux femmes et hommes qui luttent contre les crimes contre l'humanité (génocide, tortures, massacres, crimes de guerre, extermination et déportation des humains, viols des femmes, utilisation du virus du Sida comme arme de guerre) de participer aux dénonciations et aux arrestations des génocidaires et des criminels de guerre du génocide congolais.


Les crimes contre l'humanité étant imprescriptibles, ces monstres humains doivent être pourchassés, arrêtés, poursuivis, jugés et incarcérés toute leur vie. Les criminels de guerre et les génocidaires du génocide congolais sont entrain de vivre dans l'impunité totale comme des princes, des bourgeois ou des gens honnêtes et sérieux dans les meilleurs palaces du monde : les membres du RCD, du MLC, de l'APR et de l'Ouganda.


La bestialité animale de ces criminels avait atteint un niveau d'atrocité abominable et sans précédent dans l'histoire de l'humanité: ils ont éventré les bébés dans le ventre de leurs mamans, désorbité les yeux des paysans innocents, coupé des têtes des civils innocents, enterré et enseveli les femmes et les enfants vivants restés aux villages, arraché les mains, les pieds, les sexes des hommes et les seins des femmes; ils ont pendu des hommes par le sexe aux branches d'arbres; ils ont fusillé les populations civiles innocentes, ils ont détruit la faune et la flore, saboté le barrage hydroélectrique et pour conséquence la mort de plusieurs malades dans des hôpitaux, empoisonné l'eau potable, pillé les richesses de la R.D.C.; ils ont brûlé vifs les hommes et les femmes ainsi que leurs villages, exterminé des populations innocentes; ils ont déporté des congolais au Rwanda et en Ouganda, ils ont fait disparaître des déportés congolais au Rwanda et en Ouganda; des prisonniers de guerre furent fusillés et massacrés contre les lois internationales, ce qui a pour conséquence 4.000.000 de congolais morts pendant quatre années de guerre.

Ainsi, nous demandons à tous les peuples du monde, aux peuples de la région des Grands-Lacs, en particulier aux rescapés congolais de garder courage et de prendre leurs responsabilité s afin de dénoncer les terroristes criminels de guerre, les collabos ainsi que leurs commanditaires. Nous condamnons fermement le silence des organes de l'ONU.

Nous attirons l'attention des autorités de la République Démocratique du Congo, qu'il est de leur devoir suprême d'interpeller, d'arrêter et de traduire en justice les génocidaires et les terroristes criminels de guerre congolais qui ont perpétré le génocide de la Ville de MAKOBOLA, de KAMITUGA, de BURHINYI, de NGWESHE et de KISANGANI et qui sont aujourd'hui dans la capitale à Kinshasa entrain de négocier des postes des Ministres, de hauts fonctionnaires et d'officiers dans l'armée régulière. Il est également du devoir du gouvernement congolais d'activer et d'insister auprès des institutions internationales pour que soit créé le TPIC (Tribunal Pénal International pour le Congo). La justice vaincra.

L'impunité ne passera pas. SVP, veuillez faire une large diffusion de cet appel: dans les territoires victimes d'agression des armées étrangères, dans le Congo, le Rwanda, le Burundi, l'Ouganda; victime aussi des congolais génocidaires; dans tout l'Afrique et en Europe, en Amérique, bref dans le monde. Auprès des institutions de l'ONU, les ONG, la presse nationale et internationale, les gouvernements des pays du monde entier etc. Je remercie vivement les femmes et les hommes de bonne volonté qui seront sensibles à notre appel.


Merci.

Kinshasa 11.11.02

Pour le BEC, adresse de contact: Jean-Jacques Ngangweshe

E-Mail: ngangweshe@hotmail. com

GSM: 06 99 28 62 94 France (33)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Union du Congo 26/06/2009 11:41

Congo, pendant notre absence, quelques-uns de tes enfants,
Par naïveté, ou esprit de lucre, t'ont livré à des barbares.
Même si nous sommes à des milliers de kilomètres de toi,
Sache que nous ne t'avons pas oublié.

Congo, ceux-là même à qui,
Hier encore, tu as offert l'hospitalité,
Aujourd'hui te martyrisent, tuent ta progéniture,
Te violent et bradent ton beau patrimoine.

Congo, pays de nos aïeux,
Jamais, nous ne t'abandonnerons aux mains de ceux qui essaient d'hypothéquer ton avenir,
Nous sauvegarderons ton intégrité territoriale et ta souveraineté politique,
Même si, pour cela, nous devons pactiser avec le diable.

Congo, loin de toi, nous avons appris beaucoup de choses
Qui, aussitôt tes agresseurs et leurs complices boutés dehors,
Te permettront de retrouver ta splendeur.
Congo, tiens bon, ta libération n'est plus que jamais proche.

Gaspard-Hubert Lonsi Koko

Prière de cliquer sur le lien ci-contre : http://www.youtube.com/watch?v=YvUeUmPUqvg&feature=related