Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par IBUKABOSE

DéNONCIATION DE LA VISITE officielle du DICTATEUR         RWANDAIS Paul Kagame en France DU 11 au 12 SEPTEMBRE 2011

Le Parti Politique Rwandais CNR - INTWARI est profondément préoccupé par la visite officielle du General Président Paul KAGAME en France. Nous dénonçons avec toute énergie cette visite qui frise une certaine complicité du gouvernement français dans l'étouffement du dossier judiciaire dont Mr. Paul KAGAME Paul fait objet suite aux crimes très graves contre l'humanité perpétrés au Rwanda et dans la Région d'Afrique des Grands Lacs depuis 1990 jusqu' a nos jours. Même si la politique aurait ses raisons que la raison ne connaîtra point, nous considérons qu'avec cette visite, la France, la Mère-patrie des Droits de l'Homme et du Citoyen est entrain de vendre son honneur au plus grand criminel du siècle qui de surcroit se trouve recherché à la fois par la Justice Française et internationale.  Nous avions pensé qu'avec le départ du Médecin Bernard Kouchner l'adorateur inconditionnel et complice du Président Kagame, la France avançait dans la bonne direction pour contribuer à la paix durable dans notre pays. Mais hélas notre déception est au pire quand le Président Français Monsieur Nicolas Sarkozy, contre toute attente et contre la volonté d'une grande partie de son peuple préfère embrasser le diable que tout le monde fuit. Nous frémissons de peur et de dégout à la seule pensée de voir que les massacres des français au Rwanda, les massacres, des espagnols, les massacre des Tutsi, et de refugies HUTU et des Congolais en RDC, le pillage des ressources de la RDC seront récompensés par le déroulement du tapis rouge de la France au tyran Kagame Paul, accusé d'avoir planifié et réalisé tous ces forfaits macabres. Nous sentons déjà chaque pas que le Président Sarkozy fera ce jour sur ce tapis de sang, à coté de son illustre hôte comme une épée enfoncée dans nos cœurs et dans nos plaies encore béantes.

Loin d'accueillir un tel criminel sur son territoire, la France devrait plutôt comme l'ensemble des nations démocratiques lutter contre l'impunité en facilitant sa chute et son arrestation pour le traduire devant la justice.

Le CNR - INTWARI déplore que la France passe outre tous les crimes abominables commis par Paul KAGAME à l'encontre de ses propres citoyens et de l'humanité entière pour lui accorder des honneurs dus aux hommes imbus de libertés et de bonne volonté et dont il ne fait plus partie.

La France pourait s'abstenir d'apporter du soutien au Gouvernement de KAGAME, qui est lâché par la majorité du peuple rwandais et par la communauté internationale. Ce n'est certes pas au moment où le peuple rwandais veut s'affranchir de la tyrannie de Mr KAGAME, que la France tenterait de redorer son image ternie car au Rwanda l'heure n'est plus aux hommes forts, mais aux idées édifiantes et aux institutions fortes.

Au Rwanda, la liberté d'expression se trouve dangereusement hypothéquée, les journalistes et les opposants politiques sont muselés ou emprisonnés gratuitement, la torture fait rage, les citoyens sont sur écoute téléphonique et électronique, les militaires parsemés dans tout le pays surveillent et rançonnent chaque citoyen, une grande partie de la population n'a pas accès aux ressources du pays. C'est KAGAME et son oligarchie qui gère tout le patrimoine national avec qui une main mise implacable sur l’économie, l'armée et le pouvoir politique. Le CNR - Intwari considère que cette visite constitue non seulement un dénigrement outrageant du peuple rwandais mais aussi un mépris pour les membres de l'armée française qui se sont dépensés au prix de leur vie pour sauver les vies humaines dans la Zone Turquoise et dont notre formation politique restera toujours reconnaissante.

Le CNR - INTWARI invitent ses adhérents à se joindre sans réserve à d'autres formations politiques rwandaises et aux associations de défense des droits de l'homme, aux amis et tous ceux qui de loin ou de près se sentent humiliés et frustrés pour dénoncer et manifester contre la visite du tyran Rwandais en France.

LE CNR - INTWARI prévient et  met en garde les investisseurs français qui prendront le risque d'investir leurs capitaux dans un pays où les foyers conflictuels sont toujours en activité intense et pouvant ainsi toujours exploser intempestivement. L'absence de système démocratique pluraliste au Rwanda, l'emprisonnement des opposants politiques, les arrestations arbitraires des journalistes et des défenseurs des droits de l'homme, le contrôle de tout l'appareil étatique par une armée mono ethnique, la corruption galopante sont loin de garantir la stabilité et la sécurité au Rwanda.

Le CNR - Intwari saisit cette occasion pour demander a tout(e) citoyen(ne) rwandais(e) où qu'il(elle) se trouve de se démarquer du régime tortionnaire de Kagame et œuvrer à y mettre fin afin d'instaurer un régime de nature à assurer le bien être de tout un chacun et contribuer à l'avènement d'une paix durable au Rwanda et dans toute la Région d'Afrique des Grands Lacs.                                                            

Fait  à Manchester  NH  USA  le  22/08/201

Pour le CNR-Intwari

Théobald Gakwaya Rwaka

Vice-Président et Porte Parole

Tél  +1 603 294 60 35

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article