Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Le Groupe d'Initiative France-Rwanda (GIFR) dénonce le transfert vers le Rwanda de milliers de demandeurs d'asile africains en Europe.
Le Groupe d'Initiative France-Rwanda (GIFR) dénonce le transfert vers le Rwanda de milliers de demandeurs d'asile africains en Europe.

COMMUNIQUE DU GIFR

Jusqu'à 30 000 migrants africains vont être évacuées de Libye vers le Rwanda. C'est ce que révèle ce matin un article de Radio France Internationale - RFI.

Source : http://www.rfi.fr/afrique/20190912-accord-accueil-migrants-rwanda-libye-politique

Au passage, le Rwanda recevra de l'Union Européenne des millions de dollars. Kigali et l'UE refusent d'évoquer le prix de cette honteuse transaction qui ressemble à un banal trafic d'êtres humains.

A défaut de les accueillir dans les pays de l'Union Européenne, la solution de sagesse serait ou aurait été de renvoyer ces migrants dans leurs pays respectifs.

En effet, contrairement à ce que l'on cherche à faire croire à l'opinion mal ou peu informée, la Côte d'ivoire, le Sénégal, la Guinée, le Mali, l’Érythrée, l'Éthiopie, le Soudan et les autres pays concernés n'ont jamais refusé d'accueillir leurs ressortissants refoulés.

L'on est donc en droit de se demander pourquoi le général Paul Kagame veut à tout prix récupérer ces milliers de jeunes Africains. Ce n'est certainement pas pour des raisons humanitaires. Il s'agit en réalité d'un coup médiatico-diplomatique pour s'attirer les bonnes grâces de l'Union Européenne. C'est aussi un pied de nez à ses homologues africains à qui il ne cesse de faire la leçon, dans son obsession à se faire passer pour un panafricaniste auprès de l'opinion africaine.

Selon des sources rwandaises bien informées, ce deal serait l'aboutissement d'un plan longtemps mûri par le régime de Paul Kagame avec la complicité de certains gouvernements européens qui tenteraient de sauver leur désormais "homme à tout faire", Paul Kagame empêtré dans des conflits incessants avec la plupart de ses voisins.

L'Union Européenne risque donc de financer la création d'une armée de mercenaires africains pour déstabiliser la région des grands lacs.

Le Groupe d'Initiative France-Rwanda - GIFR condamne le soutien politique et diplomatique de l'Union Européenne au dictateur Paul Kagame responsable de nombreux crimes contre l'humanité et de génocides contre les peuples de la région des grands lacs.

Au moment où des dizaines de milliers de familles rwandaises se réfugient dans les pays voisins pour fuir la famine endémique sévissant dans leur pays, l'arrangement entre l'Union Européenne et le gouvernement rwandais est contraire au bon sens. Il va à l'encontre des intérêts des migrants africains traités comme du bétail par le monde dit civilisé.

Cet arrangement immoral est enfin contraire aux intérêts du Rwanda, pays surpeuplé et un des plus gros exportateurs nets de réfugiés économiques et politiques en Afrique. 

Le Groupe d'Initiative France-Rwanda (GIFR) saisit cette opportunité pour demander à l'Union Européenne de revenir sur sa décision de financer le transfert au Rwanda de milliers de jeunes migrants africains qui ne l'ont jamais demandé.

Fait à Paris, le 13 septembre 2019

Le Groupe d'Initiative France-Rwanda - GIFR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article