Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Revenu au Rwanda

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kalisa 20/05/2017 01:09

Cesar arrêtes de raconter n'importe quoi.nous rwandais sommes unis et construisons notre pays ensemble sans question d'ethnie .mets de côté ta haine et rejoins tes frères et sœurs

CESAR 10/10/2015 19:50

Rwanda, Singapour d'Afrique!! C'est une plaisanterie de mauvais goût ou une comédie minable.

Singapour est un Etat démocratique et économiquement en très bonne santé.
Singapour a des universités, des chercheurs et des centres de recherches dans tous les domaines de renommé mondial. Il est géré par tous les Singapouriens indépendamment de leur origine ethnique. Les règles d'éthique sont strictement observées par les dirigeants singapouriens. Singapour n'a pas d'étudiants mendiants dans la rue et qui s'agglutinent dans une chambre universitaire de moins de douze mètres carrés à six comme des haricots vert dans un sac. Il n'a pas d'hommes, pères de familles, souffrant de kwashiorkor ou bwaki caractétisé. Un enseignant rwandais de niveau secondaire gagne 50 dollars par mois. Plus de 85% de Rwandais n'ont pas accès à l'énergie électrique et à l'eau potable. Les universités rwandaises sont des universités poubelles. Le Rwanda bat le record en matière de nombre de prisonniers politiques. L'économie rwandaise est entre les mains des membres du clan Kagame. Le secteur hôtelier ne fait pas l'exception. L'économie rwandaise est une économie de subsistance pour le Rwanda et les Rwandais. Rares sont les Rwandais qui ont facilement accès au crédit bancaire car les oligarques kleptocrates de la place, à la place des banques commerciales, avec leurs associés charognards anglo-saxons, ils ont crée des banques d'affaires. La spécificité des banques d'affaires est l'optimisation des profits à court terme. Elles ne participent en rien à l'essor de l'économie réelle. Dans notre pays, leur singularité est qu'elles ne payent pas d'impôts sur les bénéfices réalisés et rapatrient leurs magots dans leurs pays d'origine ou généralement dans les paradis fiscaux. Les maîtres du Rwanda ne payent pas d’impôts. Ils placent leurs avoirs dans les paradis fiscaux ou dans les pays occidentaux où ils créent les emplois pour les enfants de ces pays alors que nos jeunes pourtant diplômés sont sans emploi de sorte qu’ils ont même honte de dire qu’ils ont fait les études universitaires. Leurs fortunes sont gérées par les sociétés spécialisées en gestion du patrimoine et nullement par les banques commerciales de ces pays. Le Rwanda est devenu un patrimoine de Kagame. Celui-ci est à la fois loi et justice comme en témoigne la décision de la Cour suprême relativement à la violation flagrante de notre constitution par Kagame. Les juges sont au service de leur maître à savoir Kagame et nullement à celui de la Justice pour tous les Rwandais. A cette liste de funestes méfaits s’ajoute les crimes commis en toute impunité par les maîtres du Rwanda dans les pays voisins à savoir la RDC (plusieurs millions de Congolais) et le Burundi. Ce dernier cas étant d’actualité et de notoriété publique.
Les maîtres du Rwanda ont prouvé qu’ils sont incapables de diriger le Rwanda et ce, pour deux raisons. D’abord, leur préoccupation est de vider les caisses publiques c’est-à-dire s’enrichir le plus vite possible afin de montrer à ceux qui les connaissaient qu’ils ne sont plus ceux qu’ils étaient avant leur prise du pouvoir au Rwanda. Ensuite, ils sont totalement déconnectés des réalités du Rwanda réel. Avant leur arrivée au Rwanda, ils vivaient dans les villes et ne connaissaient donc rien sur la situation économique et sociale réelle des pays dans lesquels ils vivaient. Au Rwanda ils sont vautrés dans les villes et ne connaissent conséquemment rien sur l’ordinaire et la situation d’ensemble des Rwandais. Rares sont des Rwandais qui ont vu Kagame, ses ministres ou les hauts fonctionnaires.
Exemple : des millions de Rwandais ont écouté les déclarations cyniques de Kagame lorsqu’il a vu un paysan rwandais, père de famille, souffrant de bwaki. Il en est de même relativement aux étudiants souffrant de malnutrition avancée et qui faisaient la mendicité dans la rue pour soulager leur estomac vide.

Pour montrer aux étrangers qu’ils savent gérer, ils profèrent des slogans de ce genre : Rwanda, Singapour d’Afrique ou montrer des buildings de Kigali sans locataire au surplus qui sont en réalité des produits d’exhibition touristique à l’endroit des touristes étrangers ignorants ou non curieux.

Parler du Rwanda de Kagame de Singapour d'Afrique est une comédie pitoyable de la part des intéressés. Il aurait été judicieux pour Kagame et les siens de s’abstenir à ne pas amuser les galeries. Le ridicule est pour eux un mot vide de sens.