Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMVN

02.12.10

Un comité des sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies a inscrit mercredi sur sa liste noire un officier supérieur de l'armée de République démocratique du Congo (RDC).

Le lieutenant-colonel Innocent Zimurinda est un ancien rebelle incorporé à l'armée dans le cadre d'un accord de paix. Il est accusé d'avoir donné «des ordres qui ont eu pour conséquence le massacre de plus de 100 réfugiés rwandais, essentiellement des femmes et des enfants, au cours d'une opération militaire menée en avril 2009 dans la région de Shalio», lit-on dans le communiqué commun des Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne.

En mars, l'ONG Human Rights Watch et 50 organisations congolaises de défense des droits de l'homme avaient officiellement déposé plainte contre Zimurinda et réclamé sa suspension. Selon ces ONG, Zimurinda a supervisé des massacres, quand il n'a pas lui-même participé à des exécutions sommaires, à des viols et à des recrutements d'enfants-soldats.

En plus de Zimurinda, le Conseil de sécurité de l’ONU a également inscrit sur sa liste noire trois hauts gradés d'une organisation rebelle hutue rwandaise.

Avec Reuters

Source20minutes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article