Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Le Sénégalais Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne
Représentant du parti social-démocrate pour la ville de Halle, dans l’est de du pays, aux Législatives, le Sénégalais Karamba Diaby est devenu dimanche le premier député noir du Parlement allemand. Une situation historique en Allemagne où, avant lui, aucun noir n’avait jamais accédé à ces fonctions.

 

Il l’a fait ! Le Sénégalais Karamba Diaby est officiellement devenu dimanche le premier député noir du Parlement allemand. Le parti social démocrate qu’il représentait pour la ville de Halle, près de Leipzig, dans l’est de l’Allemagne, aux Législatives, a eu bien raison de lui faire entièrement confiance. Agé de 51 ans, tout sourit désormais à Karamba Diaby. Lui qui est arrivé en Allemagne en automne 1985 pour étudier la biologie avant que le mur de Berlin ne tombe.

Le parcours du Sénégalais, né en 1961 dans le village de Marsassoum, en Casamance, dans le sud du pays de la Téranga, fut long. Bien évidemment tout n’a pas été rose, de son intégration en Allemagne, à son accession aux fonctions de députés. Mais le le quinquagénaire, qui n’a pas froid aux yeux, marié à une Allemande, doté aussi de la nationalité allemande, a tenu bon. Son abnégation et son dur labeur ont aujourd’hui porté leurs fruits.

« La diversité crée des valeurs »

Karamba Diaby, dont le slogan est : "La diversité crée des valeurs", a fait campagne sur des valeurs qui lui sont particulièrement chères : l’intégration des étrangers, dont il est l’exemple, mais aussi les enjeux sociaux comme un salaire minimum généralisé ou encore les questions d’éducation. L’ancien camarade de Lycée du Président sénégalais Macky Sall pourra désormais défendre tous ces dossiers pour lesquels il se bat depuis de nombreuses années.

Même si l’Allemagne est devenue sa terre d’adoption, le député n’en a pas pour autant oublié sa terre natale, le Sénégal, où il prévoit de mettre sur pied de nombreux projets de développement notamment. En attendant le symbole de réussite de la diaspora africaine en Allemagne doit déjà s’atteler au travail pour se faire entendre au Parlement.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article