Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par FRANCE-RWANDA TRIBUNE

Arusha, 14 août 2012 (FH) - L’organisation américaine de défense des droits de l’homme, Human Rights Watch (HRW), a décerné son prix Alison Des Forges pour l’année 2012 à un prêtre de la République démocratique du Congo (RDC) et un avocat libyen.

Décédée dans un accident d’avion en février 2009, Alison Des Forges, dont le prix porte le nom depuis cette date, était conseillère principale de la division Afrique de Human Rights Watch. Elle était considérée comme l’un des principaux spécialistes du Rwanda.

« L’Abbé Benoît Kinalegu, prêtre congolais et directeur de la Commission diocésaine Dungu-Doruma pour la justice et la paix, dénonce les exactions commises par l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) et œuvre pour la réhabilitation de ses victimes », écrit HRW dans un communiqué. Quatre responsables de la LRA, parmi lesquels leur chef Joseph Kony, sont recherchés par la Cour pénale internationale (CPI).

Quant à « Salah Marghani, avocat et militant libyen des droits humains, (il) a œuvré pour faire connaitre la vérité sur les violations des droits humains perpétrées sous le régime de Mouammar Kadhafi et les exactions qui continuent de se produire » en Libye, poursuit le texte.

Décerné annuellement par Human Rights Watch, le prix rend hommage à des engagements exceptionnels en faveur des droits humains. Il salue le courage de personnes qui risquent leur vie pour créer un monde exempt de violence, de discrimination et d'oppression.

Le prêtre congolais et l’avocat libyen « ont porté haut et fort leur voix et ont aidé des personnes qui avaient besoin de protection dans certaines des situations les plus dangereuses et difficiles au monde », affirme, dans le communiqué, Kenneth Roth, directeur exécutif de l’organisation.

ER/GF

© Agence Hirondelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article