Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

Rwanda : La cour suprême accepte l’audition d’un important témoin à décharge de Madame Victoire Ingabire Umuhoza

Kigali, le 09 Mai  2013

Victoire menottée1Ce 9 mai 2013, le procès devant la cour suprême s’est poursuivi par les plaidoiries de la défense qui  est revenue sur les errements de la Haute cour. La défense est revenue notamment sur le cas d’un témoin  qui avait écrit à la cour le 10 avril 2012 pour demander à être entendu comme témoin protégé sur ce qu’il savait sur les faits dont était accusée Madame Victoire Ingabire. Les conseils de Madame Ingabire avaient porté cette affaire devant la cour suprême qui avait promis de statuer là-dessus. Aujourd’hui, après avoir entendu les deux parties, la cour  a ordonné que la lettre de ce témoin soit lue en audience. La cour a par ailleurs décidé de convoqué ce témoin, afin qu’il soit entendu sur le contenu de sa lettre. Son audition a été fixée au 15 mai 2013.

Après cette décision, maître Gatera  Gashabana a pu lire en plénière la lettre de ce témoin. Dans sa lettre, le témoin nommé Kayitesi Claire affirme qu’en 2009, elle était au camp de Mutobo, qui accueille les éléments qui se sont désolidarisés avec les rebelles. Un jeudi, 3 personnes venues de Kigali sont venues dans la maison où elle se trouvait et ont demandé à voir les nommés Angelus et PPU-Doyen, pseudonyme de Vital Uwumuremyi. Après discussions, les trois personnes ont dit à Vital qu’elles lui avaient trouvé du travail et que s’il était d’accord, elles lui trouveraient un emploi à la fin de son cours de rééducation. Elles lui ont intimé l’ordre de témoigner en temps voulu contre Madame Victoire Ingabire Umuhoza et de dire qu’elle aidait les rebelles des FDLR pour attaquer le Rwanda. Elles lui ont intimé aussi l’ordre de recruter d’autres personnes qui feraient le même témoignage. Elles lui remirent sur le champ un chèque de la banque CSS  de  300 000 FRW . Après, Vital a été élevé au grade de Major. Le témoin termine sa lettre en déclarant qu’il  fait ce témoignage dans le seul souci de faire éclater la vérité  sur cette affaire et d’éclairer la cour et lui permettre de faire ses propres investigations  et de se faire une idée exacte sur cette affaire.

Après avoir terminé la lecture de cette lettre, maître Gashabana a déclaré que le contenu de cette lettre reflète ce qui avait  été exposé durant les audiences, mais qu’en plus, il renforce les arguments de la défense qui  persiste à affirmer que les faits dont est accusée Madame Ingabire sont de pures fabrications. Ceci est aussi évident dans les nombreuses contradictions dans les déclarations des ex -rebelles et  co-accusés que sont Vital Uwumuremyi, Nditurende Tharcisse et Karuta Jean Marie Vianney.

Le procès reprend les 15 et 16 mai 2013.

FDU-Inkingi
Boniface TWAGIRIMANA

Vice-Président Intérimaire.

FDU-CEP-05-09-13-FRA

Lettre de Kayitesi Claire (en Kinyarwanda)


http://www.fdu-rwanda.com/wp-content/uploads/2013/05/ubuhamya-Kayitesi-Claire.jpeg

 

http://www.fdu-rwanda.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article