Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Le président rwandais Paul Kagame.
Le président rwandais Paul Kagame.
AFP PHOTO/KARIM SAHIB

Par RFI

Le président rwandais Paul Kagame, lors d’une conférence de presse, mardi 15 octobre à Kigali, a estimé une nouvelle fois que la Cour pénale internationale représentait une justice « sélective » aux mains des nations puissantes. Le Rwanda n’a pas adhéré au Statut de Rome, le traité fondateur de la CPI, et fin septembre, le président Kagame avait sévèrement critiqué la CPI devant l'Assemblée générale de l'ONU, l'accusant d'humilier les Africains et dénonçant les poursuites pour crimes contre l'humanité lancées depuis 2011 contre le président kényan Uhuru Kenyatta et son vice-président William Ruto.

Paul Kagame, Président rwandais
"Ce monde est divisé en catégories, il y a des gens qui ont le pouvoir d'utiliser la justice internationale ou le droit international pour juger les autres, mais ça ne s’applique pas à eux. [...] Il n'est pas possible d'avoir un système international qui est supposé offrir une justice et qui au final le fait de manière sélective ou politique..."
Plus
 
 

16/10/2013 par Stéphanie Aglietti

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article