Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Tribune Franco-Rwandaise

Vient de paraître :
 
Rutumbu Juvénal (photo ci-dessus) : Rwanda, les voies incontournables de la réconciliation, Préface de Innocent Nsengimana Dr. Phil, Format 14,8x21, 452p. ISBN 9782919201167. Prix 20 euros. Bientôt en librairie. Vous pouvez aussi l’acheter en nous envoyant un e-mail à sources_du_nil@yahoo.fr.
 
Rut1èrervb.jpg
 
Présentation (par Solange Cardinal)
Les trois parties du titre de ce livre sont autant d’interrogations qui trouvent leurs réponses dans les différents chapitres de cet ouvrage écrit à la suite de la guerre au Rwanda dans les années 1990.
Au fil des pages vous voyagerez au Rwanda à travers les mythes et les légendes, utilisés par certains au service de l'idéologie naturaliste au cours de l’Histoire de ce pays et de son évolution sociopolitique. Cette méthode mena malheureusement à « l’apartheid  des noirs sur d’autres noirs » avec toutes ses injustices, ses peurs, ses exils, ses violences.
Vous aurez aussi par moment, l’impression de lire un « thriller » où s’entremêlent : la terreur due au totalitarisme, l’extermination d’une ethnie sur l’autre au cours de massacres aussi horribles les uns que les autres. Ces exactions ayant trop souvent pour objet, la convoitise, la domination, le mensonge, au sein des rouages complexes de l’État ou de l’Église du Rwanda.
En filigrane, vous sentirez la souffrance que provoque cette discorde, l’encouragement à parler « vrai » même au risque de sa vie, la joie d’appartenir à ce beau petit pays, l’espérance et la confiance en une possible réconciliation par l’assimilation et la mise en pratique de l’Évangile et des lettres de st Paul.
L’ensemble de ces faits, s’appuie sur du vécu, sur un travail de recherche à partir de documents historiques, d’articles de presse. L’ensemble de ces faits est regardé à partir de réflexions et d’étude de sociologue – tel Pierre Bourdieu – de philosophe – tel Levinas – de théologien – tel Congar.
Ce récit est fort, on y sent toute la puissance et la conviction de l’auteur, par des énumérations de mots qui comme des flèches, traversent les cœurs endurcis pour les rendre sages et ouverts à la Parole de Dieu, pour les «faire marcher à contre-courant» vers une possible réconciliation. L’analyse est faite de « façon franche, fraternelle, évangélique, sans nier la présence de la croix » ni du mystère pascal.
Je vous encourage à lire ce livre, vous les africains qui résidez en dehors de votre pays. Il vous permettra de reconnaitre certains des problèmes de vos propres pays. Il pourra vous mettre en garde contre la « politique du ventre », la mauvaise utilisation du « savoir, du pouvoir, de l’avoir » qui peuvent mener à la domination et à la ruine de l’autre.
Je vous encourage à lire ce livre, vous les européens qui avez une idée partielle des problèmes des pays d’Afrique. Il vous fera découvrir les belles choses et aussi les dégâts que peuvent produire le fait d’imposer sa culture et ses pensées en les croyants supérieures à celle de l’autre. En transposant les faits et les lieux, ce livre peut également ouvrir les yeux sur les évènements de ‘Notre’ histoire contemporaine.
Je vous encourage à lire ce livre, vous les chrétiens de tous les pays, car c’est un trésor de réflexions dures, vraies, profondes, de ce que peut produire le mariage heureux de la ‘foi et des actes’ en « acceptant la différence de l’autre, en essayant de le comprendre, de l’écouter, de l’accueillir, car alors nos vies, nos cultures, nos rites s’harmonisent l’un, l’autre » pour combattre le racisme, l’injustice et nos chemins se tournent vers le pardon, la réconciliation, l’unité, la paix.
Tous nous pourrons nous « comporter avant tout comme des humains, des chrétiens, des prêtres, des religieux et non comme des Hutu, des Tutsi, des sympathisants de tel ou tel parti politique gouvernemental » et dire avec st Paul « En effet, vous tous que le baptême a unis au Christ, vous avez revêtu le Christ ; il n'y a plus ni juif ni païen, il n'y a plus ni esclave ni homme libre, il n'y a plus l'homme et la femme, car tous, vous ne faites plus qu'un dans le Christ Jésus.» (Ga, 3, 27-28).
En conclusion de ce ‘livre-témoignage’ du combat d’un pays, du combat des hommes, du combat des chrétiens, j’ai retenu cette phrase : « Seul l’amour est digne de foi » (H.U. von BALTHASAR).
Solange Cardinal
 
L’auteur :
Après son doctorat en Théologie à l’Université Catholique de Louvain, l’Abbé Juvénal Rutumbu occupa les responsabilités de professeur et de vice-recteur au Grand Séminaire de Nyakibanda (Rwanda). Après 1994, il continua sa mission en France où il fut enseignant et Curé de la cathédrale d’Evry. Il est actuellement Doyen du secteur pastoral de Palaiseau.
 
Par Eugène Shimamungu
Pour les Editions Sources du Nil
12 Rue de l'école
59800 LILLE
FRANCE
Tél/Fax: +33 362 57 28 99
 

Commenter cet article