Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Source : PANA

KIZITO MIHIGO2Arrestation d'un célèbre artiste rwandais pour collaboration avec des 'groupes terroristes' - L'artiste rwandais Kizito Mihigo, très célèbre pour ses chansons religieuses et ceux se focalisant annuellement sur la  commémoration  du génocide de1994 au Rwanda, est aux arrêts à la station de Police à Kigali là où il est poursuivi pour collaboration avec des groupes terroristes opérant à l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a appris la PANA lundi de source officielle à Kigali.

Dans un communiqué officiel transmis à la PANA à Kigali, la Police affirme avoir aussi arrêté deux autres suspects dans la même affaire dont le directeur d'une station radio privée 'Amazing Grace' émettant à Kigali en la personne de Cassien Ntamuhanga, qui avait été porté disparu depuis une semaine à Kigali.

Un autre suspect, qui figure sur le même banc des accusés, est un ancien membre du mouvement rebelle des FDLR, récemment rapatrié au pays, Jean-Paul Dukuzumuremyi, lui aussi poursuivi pour complicité avec des forces négatives dont le mouvement rebelle hutu-rwandais des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR), opérant à l'est de la RD Congo, en vue de commettre des actes terroristes notamment dans la ville de Kigali et ses environs, selon la même source.

Cette nébuleuse terroriste collaborait étroitement avec le Congrès National Rwandais (RNC, sigle anglais), un parti politique fondé par des dissidents rwandais en exil dont l'ancien chef d'état-major de l'Armée rwandaise, le lieutenant-général Faustin Kayumba Nyamwasa, actuellement en quête d'asile en Afrique du Sud, indique-t-on.

Le Département d'Investigation Criminelle (DIC) de la Police rwandaise a déjà ouvert une enquête sur ce dossier impliquant les trois hommes pour implication dans la planification d'attaques terroristes, en vue de saboter les institution républicaines, ainsi que la complicité d'assassinat des responsables gouvernementaux et incitation à la violence au sein de la population.

'La Police [rwandaise] dispose de preuves suffisantes impliquant les trois suspects dans plusieurs attentats à la grenade perpétrés dans la ville de Kigali au cours des derniers mois', a déclaré le porte-parole de la Police rwandaise, Damas Gatare.

Le directeur d'une station de radio privée 'Amazing Grace' émettant à Kigali, Cassien Ntamuhanga, avait été porté disparu depuis une semaine alors qu'il s'était rendu à une veillée funèbre organisée lundi à Kigali en la mémoire des victimes du génocide de 1994.

La Police rwandaise s'était depuis lors refusée tout commentaire sur cette disparition, affirmant tout simplement qu'elle avait ouvert une enquête pour retrouver ses traces.

Pana 15/04/2014

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article