Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par IBUKABOSE

Par Ngarambe Joseph

Ngarambe-Joseph.jpgDes enregistrements qui défilent depuis des semaines, dévoilant au monde les pratiques criminelles des principaux nervis de Kagame, tels que le général Jack Nziza ou encore les colonels Emmanuel Ndahiro et Dan Munyuza. Un  voyage "impromptu" à Londres, le 1er juillet 2011, pour recevoir un énième "award" bidon, marqué par la logorrhée de Tony Blair. Un remontage de brettelles, par les Britanniques, que ne parvient pas à dissimuler cet award. Un discours comique et symptomatique, le 4 juillet 2011 (Journée de la "libération"), qui avoue que le Rwanda est sur une pente raide...

Décidément tout cet artifice d'award concocté par Tony Blair n'aura pas suffi à calmer la tourmente de son poulain Kagame. Le voilà donc qui tente de ruser avec un remaniement de façade de ses services de sécurité:

 

Remaniement à la tête de l'armée rwandaise

Écrit par Olivier Habimana   

La Mercredi, 13 Juillet 2011

présidence de la République a annoncé mercredi des changements intervenus au sein de l'armée. Le président Paul Kagame a nommé le général major Karenzi Karake nouveau chef du National Security Service (NSS).

Selon le communiqué de la présidence de la République publié par le site Internet de la télévision nationale, le général de brigade Richard Rutatina prendra la direction des Renseignements militaires. Le colonel Dan Munyuza sera en charge des Renseignements extérieurs au sein du NSS, tandis que le département antiterrorisme, au sein du Ministère de la défense, sera aux mains du colonel Tom Byabagamba. Le capitaine Patrick Karuretwa, lui, a été nommé Monsieur Sécurité auprès auprès du président de la République. (http://www.lactualite.ch/apps/joomla/news/rwanda/152-remaniement-a-la-tete-de-larmee-rwandaise)

Exit le colonel Emmanuel Ndahiro auquel  le général Jack Nziza reprochait d'avoir loupé le général Kayumba. Au placard le général Jack Nziza lui-même, le nervi de confiance de Kagame. Du moins en apparence, sachant que, dans une tyrannie avérée, les coups tordus ne suivent que très rarement les voies formelles. Bienvenue au général Karenzi Karake, dont l'uniforme sent encore la taule. Le voilà qui retrouve la grâce, grâce au besoin pressant du maître, à l'instar d'Aloysia Inyumba depuis quelques mois.

Enfin, iI faut s'y attendre: les courtisans de Kagame qui ne manquent jamais d'air tenteront de faire croire que ce remaniement pathétique n'a aucun rapport avec les avertissements du gouvernement britannique ou les enregistrements qui ridiculisent un service de sécurité aussi criminel que stupide et prétentieux. Et nous entendrons probablement encore fanfaronner que Kagame vole de victoire en victoire.

"Sale temps" pour qui encore?

 

Joseph Ngarambe.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article