Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMVN

Par Jennyfer Aizenman le 22 février 2011


femmes congo violéesNeuf militaires, jugés depuis le 10 février dernier pour les viols d’une soixantaine de femmes, commis dans la nuit du 1er au 2 janvier à l’est du Congo, ont été condamnés entre 10 et 20 ans de prison selon les accusés. 

«Les condamnations envoient un signal fort à tous les auteurs de violences sexuelles en République Démocratique du Congo et au-delà que les violences sexuelles liées à des conflits ne sont pas acceptables et ne seront pas tolérée » s’est félicitée Margot Wallström, envoyé spécial de l’ONU.

Un lieutenant-colonel et deux majors ont été condamnés par une cour militaire de l’est du pays à 20 ans de prison, et cinq caporaux à des peines de 15 ans de prison pour des violences et des pillages commis sur des femmes de la province de Fizi au Congo.

Au cours du procès, des prévenus avaient pourtant affirmé avoir reçu des ordres de leur chef, le lieutenant-colonel, Daniel Kibibi Mutware, pour commettre des viols, mais celui-ci a pour autant, totalement démenti les faits et a affirmé avoir été débordé par ses hommes.

Des militaires congolais sont régulièrement accusés de commettre des exactions contre les populations dans l’est de la RDC, tout comme les groupes armés qu’ils combattent dans cette région instable.

“Le viol est utilisé dans cette guerre comme une arme” explique une habitante. Les estimations de l’ONU confirment la fréquence de cette pratique. Le Secrétaire général adjoint de l’ONU aux opérations de maintien de la paix, a déclaré cette année que 12 000 femmes et filles avaient été violées au cours des seuls six mois précédents…

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article