Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMVN

Mis à jour le 21.01.11 à 20h01

Les autorités congolaises ont arrêté vendredi un lieutenant-colonel accusé d'avoir ordonné à ses hommes de violer des femmes ce mois-ci dans l'est de la République démocratique du Congo, a déclaré un porte-parole des Nations unies.

Son interpellation intervient après celle de dix autres militaires, à un moment où des mouvements de défense des droits de l'homme et la Monusco, la mission de maintien de la paix des Nations unies, font pression sur l'ex-Zaïre pour qu'il réprime les éléments incontrôlés de son armée.

La Monusco "a dit avoir assisté à l'arrestation du lieutenant-colonel Kibibi Mutwara par des membres de l'armée congolaise et a dit qu'avec dix autres militaires, il serait transféré à Uvira", a déclaré à Reuters Tahirou Diao, porte-parole de l'Onu.

Kibibi a été interpellé dans la région de Fizi, dans la province du Sud-Kivu, où des militaires sont accusés d'avoir violé des dizaines de femmes le jour du Nouvel An.

Le colonel Kibibi a démenti avoir donné l'ordre à ses hommes de se livrer à ces exactions.

Avec Reuters

http://www.20minutes.fr/ledirect/657154/monde-rdc-colonel-arrete-avoir-ordonne-viols

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RUB 27/09/2013 09:23


ca c'est normal pour le FARDC peutetre s'ils arete tous le FARDC.