Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

La France déclaré vendredi condamner "avec fermeté" l'attaque contre un convoi de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), survenue le 7 mai dans la région de Bukavu, et déplore vivement la mort d'un soldat pakistanais.

"Nous appelons les autorités congolaises à tout mettre en oeuvre pour identifier, arrêter et traduire en justice les responsables de cette attaque contre des casques bleus", a affirmé le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères, Vincent Floreani, lors d'un point de presse.

"Nous saluons l'engagement des hommes et des femmes de la MONUSCO au service de la paix, dans des conditions particulièrement difficiles notamment du fait de l'action de groupes armés", a-t-il ajouté.

La France renouvelle son "plein soutien" à la MONUSCO, qui oeuvre au rétablissement de la sécurité dans l'Est de la République Démocratique du Congo (RDC), a conclu M. Floreani.

L'attaque, qui coûté la vie à un soldat pakistanais, a été perpétrée sur un convoi militaire de la MONUSCO, entre le territoire de Walungu et la ville de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, dans l'Est de la RDC.

Depuis le 5 novembre 1999, date de l'arrivée de la mission onusienne en RDC, 140 casques bleus ont été tuées par les groupes armés dans l'Est de la RDC.
Kinshasa, 11/05/2013 (Xinhua / MCN, via mediacongo.net)

http://www.mediacongo.net/show.asp?doc=33100

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article