Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Tribune Franco-Rwandaise

Par Colette Braeckman

Braeckman.jpg« Cette fois, le bruit des mortiers s’est éloigné, le M23 ne tient plus la ville sous le feu. » Soulagé, un habitant de Goma confirme les déclarations des porte parole congolais, selon lesquelles les forces gouvernementales, engagées depuis dimanche dans de violents combats avec le mouvement rebelle, auraient réussi à déloger ce dernier de plusieurs positions dans les faubourgs nord de la ville. Kibati aurait ainsi été repris et le M23 serait en passe d’être chassé de Kibumba.
Ces combats sur sa frontière ne laissent pas le Rwanda indifférent : dénonçant un « acte de provocation », Kigali assure que deux obus seraient tombés, sans faire de victimes, au nord de la ville frontière de Gisenyi et dénonce la collusion entre les forces congolaises et les rebelles hutus des FDLR.
En réalité, ces incidents se seraient produits lundi soir : chassés de deux quartier périphériques de Goma appelés Virunga et Ngango, les rebelles auraient aussi envoyé des obus en direction du Rwanda, comme pour attirer l’attention ou susciter une intervention. Jusqu’à présent en effet, le Rwanda s’est gardé d’interférer dans les combats en cours même si la situation est suivie de très près.
Quant aux Nations Unies, ni les casques bleus ni les soldats africains de la Brigade d’intervention ne sont intervenus, mais ils sont en « état d’alerte » et depuis New York le porte parole de l’ONU a déclaré que « toutes les mesures nécessaires seraient prises afin de protéger les civils. »

16 juillet 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article