Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Radio Okapi,  11 septembre, 2013

Des participants aux concertations nationales ouvertes le 7/09/2013 à Kinshasa, par le Président Joseph Kabila. Radio Okapi/Ph. John BompengoDes participants aux concertations nationales ouvertes le 7/09/2013 à Kinshasa, par le Président Joseph Kabila. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Cinq jours après l’ouverture officielle des concertations nationales, les états-généraux tardent à démarrer. Les organisateurs s’emploient encore à harmoniser la liste des participants de la société civile et régler des questions administratives. Malgré ce retard, le contenu détaillé des sujets qui seront débattus est connu. Ils sont contenus dans les documents de travail qui ont été distribués aux concertateurs. Lecture 

 

Les états-généraux des concertations nationales sont constitués selon les cinq thématiques fixées par l’ordonnance présidentielle instituant ces assises.

Les participants à la thématique Gouvernance, démocratie et reformes institutionnelles vont notamment discuter des questions relatives au régime politique en RDC. Ils vont évaluer le système électoral et le projet de feuille de route du cycle électoral 2013-2016. Il sera également question des réformes des services publics, notamment ceux de la justice, de la défense et de la sécurité.

Les délégués qui débattront de la thématique Economie, secteur productif et finances publiques aborderont la question des politiques économiques en RDC, la réforme des finances publiques, l’évaluation de la réforme du portefeuille de l’Etat et les perspectives de privatisation des entreprise publiques.

La thématique Désarmement, démobilisation, réinsertion sociale ou rapatriement traitera des causes de la guerre dans l’Est de la RDC. Une cartographie des groupes armés opérant dans cette partie du pays à l’Est de la RDC devrait également être établie à la fin des discussions. Les participants vont aussi plancher sur les  stratégies d’encadrement ainsi que les voies et moyens d’éradication des groupes armés.

La question des conflits communautaires sera abordée lors de l’examen de la thématique Conflit communautaire, paix et réconciliation.

Les participants à ces travaux vont également réfléchir sur la restauration de l’autorité de l’Etat, la paix, la sécurité et la cohésion nationale.

La cinquième thématique qui porte sur la Décentralisation et le renforcement de l’autorité de l’Etat abordera la problématique du découpage territorial face à la cohésion nationale.

Chaque sujet fera l’objet d’un débat. Le règlement intérieur indique que le mode de décision est le consensus.

Ouvertes le samedi 7 septembre dernier, les concertations nationales doivent durer 15 jours. Mais le présidium de ces assises peut décider d’un délai supplémentaire de 5 jours.

Ce forum est présenté par son initiateur, le chef de l’Etat congolais, comme « la réunion de toutes les couches socio-politiques de la nation » dans le but de « réfléchir et débattre en toute liberté et sans contrainte des voies et moyens susceptibles de consolider la cohésion nationale, de renforcer l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national afin de mettre fin au cycle de violences dans l’Est du pays, d’accélérer le développement du pays dans la paix et la concorde ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article