Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMVN

http://www.lalibre.be/actu/international/article/647046/rwanda-vasectomie-vs-demographie.html 

A l’attention de la Direction de l’AFP

Par les bons soins des journalistes de l’AFP Sophie Estienne, Yann Ollivier, Pascal Mallet, Catherine Marciano, Sophie Laubie et Christian Spilmann.

 

Copie aux membres des parlements de pays membres de l’UE

Copie à la Presse européenne et internationale

Copie au parlement européen

Copie à la Société civile

 

Madame, Monsieur,  

L’AFP est-elle un agent de propagande du régime de Paul Kagamé ? 

L'AFP désinforme clairement lorsque l'information suivante est diffusée : « Il n'y a pas d'objectif de 700.000 vasectomies (au Rwanda) et il n'y en aura jamais. Fixer de tels objectifs pour des solutions de planning familial de cette nature constituerait une violation des droits de l'Homme et serait contraire à l'éthique » - Agnes Binagwaho - numéro 2 du ministère de la Santé

N'aurait-il pas fallu vérifier cette information avant de publier un mensonge qui sera repris comme une "vérité de l'AFP" par d'autres medias qui diffusent en se retranchant derrière la "crédibilité" de l’AFP ? 

Le chiffre de 700 000 hommes à stériliser dans le cadre du programme de limitation des naissances a été annoncé par les autorités de Kigali. Sezibera.pngLe Dr Richard Sezibera, actuel ministre de la Santé du Rwanda l’a annoncé en langue nationale dans une déclaration solennelle faite devant le Parlement rwandais en date du 30 janvier 2011.

L’ONG américaine Population Reasearch Institute est la première a avoir donné l’alerte. 

Le Collectif européen/European Action Group (CE/EAG) a enquêté de son côté et a entrepris d’alerter les autorités européennes et internationales au plus haut niveau (voir ci-dessous) : 

-  le CE/EAG a écrit le 17 février 2011 une lettre ouverte à Laurent Contini, ambassadeur de France au Rwanda,

-  le CE/EAG a écrit le 20 février 2011 au Bundestag allemand,

-  le CE/EAG a écrit le 22 février 2011 aux Premier-Ministres belges, français et espagnols ainsi qu’au Parlement européen,

-  le Directeur de la section Victims Participation and Reparations Section de la Cour Pénale Internationale (CPI) a accusé réception du dossier de plainte le 1er mars 2011 et l'a transféré à l’Office of the Prosecutor of the Court de la CPI,

-  le CE/EAG a écrit le 2 mars 2011 à l’Office of the Prosecutor of the Court et à la section Victims Participation and Reparations Section de la CPI. 

Voici des documents intéressants permettant de se faire une opinion correcte au sujet des propos du régime de Kigali : 

-  Rwanda to Sterilize 700,000 Men, PRI Pledges to "Work Tirelessly" Against It

http://pop.org/content/rwanda-sterilize-700000-men-pri-pledges-work-tirelessly-against-it  

-  Rwanda : le Dr Sezibera a-t-il percé un secret d’Etat ?

http://gaspard-musabyimana.over-blog.com/article-rwanda-le-dr-sezibera-a-t-il-perce-un-secret-d-etat-67127605.html

-  Au Rwanda, au détriment des Etats-Unis, 700 000 hommes sont stérilisés

http://americanews.ru/fr/h59/16512.html

-  Rwandan Genocide Redux? by Population Research Institute

http://pop.org/content/rwandan-genocide-redux

-  Rwanda to Sterilize 700,000 Men - Open letter to Laurent Contini, French Ambassador in Kigali

http://www.france-rwanda.info/article-rwanda-to-sterilize-700-000-men-open-letter-to-laurent-contini-french-ambassador-in-kigali-67463662.html

-  "Le fait d’entraver les naissances chez un groupe social bien déterminé constitue un acte de génocide"

http://observatoire.skynetblogs.be/archive/2011/02/17/lettre-ouverte-a-l-attention-des-membres-de-l-assemblee-nati.html

Pensez-vous vraiment que la numéro 2 du ministère de la Santé rwandais allait répondre à vos journalistes : « Oui, nous allons stériliser 700.000 rwandais d’ici trois ans, nous ciblons les pauvres qui d’ailleurs sont Hutu » ? 

L’AFP n’aurait-elle pas dû vérifier l’information au lieu de simplement publier les propos de la numéro 2 ?  L’AFP n’est-elle qu’un caisse à résonance du discours du régime de Kigali 

L'AFP pourrait-elle faire la démonstration de son intégrité et de son sérieux en enquêtant sur les allégations suivantes :  http://www.inshuti.org/sonck4.pdf

Le jugement TPIR-98-41-T du 18 décembre 2008 rend-t-il oui ou non le verdict suivant ?

« ... Le génocide n'ayant pas été programmé, comme cela a été clairement établi par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (jugement du 18 décembre 2008 dans l'affaire Bagosora et consorts, TPIR-98-41-T), la France ne pouvait donc savoir qu'il allait avoir lieu. En réalité, ces attaques constituent une manoeuvre servant à masquer les véritables responsabilités dans le génocide. Le régime de Kigali est inquiet ; le moment approche en effet qui verra éclater la vérité qui est que c'est en utilisant l'apocalypse du génocide qu'il a pris le pouvoir et qu'il a été accepté par la 'communauté internationale'. Sa légitimité étant fondée sur le mensonge, il veille donc avec un soin jaloux à ce que l'histoire 'officielle' qu'il a réussi à imposer aux médias ne soit pas contestée. Le plus insolite est que, dans cette entreprise, il bénéficie de l’aide d’alliés influents au sein de l’État français et notamment de la plus haute hiérarchie du ministère des Affaires étrangères … »

Voilà qui en dit long sur la "crédibilité" du régime de Kagamé, sur ses mensonges et sur la manipulation de la vérité historique orchestrée à partir de Kigali et véhiculée par certains médias ne respectant pas les règles élémentaires de journalisme …

Le programme de stérilisation de 700.000 hommes, quoi d'en dise l'AFP quant à sa démarche "volontaire", constitue un génocide conçu et exécuté par un Etat et ses services. En terme de planification, celle-ci est indéniable. Et il faut remonter au régime nazi pour trouver une planification d'une telle envergure ... 

En publiant sans vérifier les propos de la numéro 2 du ministère de la Santé rwandais, l’AFP engage sa crédibilité et sa responsabilité. 

Personne ne pourra dire : "nous ne savions pas"

 

Le Collectif européen / the European Action Group

collectif.europeen@gmail.com / european.action.group.01@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Monier Alain 12/03/2011 09:40



Bonjour,


         Je pense qu'il ne peut y avoir de doute sur le possible d'une telle eventualite, c'est en ligne de tout pouvoir dictatorial qui veut assumer ses
assises pour se perenniser , lorsque les pouvoirs intermediaires sont neutralises,et l'elite aux ordres. Tout pouvoir se veut personnel lorsqu'il est trop centralise. En occident on cache, on
manipule. Il me revient a l'esprit la responsabilite (je le pense) de la vaccination effectues sur un million d' Africains pour vaincre la Polio sans precaution elementaire pour la creation du
vaccin "Chat" a partir de prelevement de foie de chympanze  pouvant etre la cause de l'apparition du Sida. Je ne pense pas qu'il y ai une fatalite Africaine pour l'horreur. La chine pouvoir
o combien dictatorial n'a pas ose allez jusque la. Kagame lui a continue dans sa ligne celle du non respect de la vie humaine  du processus genocidaire dont il porte la responsabilite. On
declame que les progres economique existent, que le Rwanda est en bonne voie. Oui, mais quelle voie, toujours la perspective  de perenniser la fatalite. Creer, une sorte de classe moyenne
urbanise en officialisant la pauvrete dans les campagnes. La les Chinois savent bien faire. Partager le magot avec une minorite reconnaissante en creant une pauvrete uxtaposee qui restera
endemique . Cette aventure est connu en Occident, est t'il donc necessaire de repasser le meme film, alors qu'aujourd'hui la necessite passe par le partage, la plus grande egalite sociale.
L'ancien schema c'est le capitalisme outrancier incontrolable ou est rogne de plus en plus les libertes essentielles, celle que l'on nomme formelle. Les creer, les assumer comme indiscutables ,
cela est de l'ordre de l'ethique donc du vital. Tout etre a droit a s'assumer en faconnant son destin.Sans quoi le monde est voue a l'arbitraire des puissants ( qui ne cessent de vouloir
dominer). Bien affirmer des intentions salutaires a tous ne peut etre mis en cause. Kagame est un obstacle a toutes ses valeurs, il prone le recommencement  avec comme assisse le meurtre
primordial comme origine du pouvoir.( Il n'Y a pas d'origine) Sans tomber dans le processus mimetisme a la Rene Girard, il est evident que le Bouc Emissaire  est constituant de la
communaute. Pour autant la communaute est necessaire, la difference doit s'affirmer. A ce titre la Republique me semble garante du minimum vital. Toutefois la diversite tres caracterise en
Afrique doit 's'attacher a ce domaine et il est ardu, car nous occidentaux, nous ne savons pas le resoudre. La Pluralite du pouvoirs est determinante, elle traine derriere elle la liberte. KAgame
est l'anti Devenir, il se contente de pourvoir un futur actuel qui est discredite par la necessite. Le temps passe trop vite pour etre gaspille par cet apprenti sorcier et ses emules. L'empecher
de nuire est un devoir, on ne peut transiger avec l'intolerable du retour du meme. Un article affirmait que meme si l'Afrique avait paru passive a la chute du Mur de Berlin,  elle en avait
pour autant recolte des fruits. Je souhaite que les revolutions libertaires asoiffees de Liberte des pays arabes aient des repercutions en Afrique Noire. Cordialement Alain Monier