Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

SIGNONS la pétition pour dénoncer et condamner la déclaration anti-Hutu du journaliste Jean-François Dupaquier

IBRB_MJT.jpg

La Fondation IBUKABOSE-RENGERABOSE-Mémoire et Justice pour tous a appris avec consternation la déclaration publique faite par le journaliste français Jean-François Dupaquier, intervenant comme témoin non assermenté lors du procès de Pascal Simbikangwa, le 10 février 2014, déclaration selon laquelle, au Rwanda "violer une Tutsi était un rite d’initiation chez les jeunes Hutu". Cette déclaration a fait l'objet de plusieurs articles sur des sites Internet français et étrangers.

Dans son édition du 11 février 2014, le site http://proces-genocide-rwanda.fr/tag/comptes-rendus-daudience/ rapporte l'audition de Monsieur Dupaquier en ces termes : "Il (Jean-François Dupaquier) raconte comment, au Rwanda, l’idéologie génocidaire s’est développée autour d’une vindicte spécifique contre les femmes Tutsi, « qui portent la race honnie ». «Violer une Tutsi, c’était un rite d’initiation chez les jeunes Hutu déjà extrémistes, un peu comme le mythe, chez les Masaï, qu’on devient un homme en tuant un lion.» Les filles Tutsi vivaient dans la peur du viol, nombreuses parmi elles ne parvenaient pas vierges au mariage." Fin de citation.

Cette affirmation mensongère à relents racistes est insultante et inacceptable de la part d'un journaliste qui se présente comme un spécialiste du Rwanda, avec la circonstance aggravante que ce dernier cherchait induire en erreur les Juges de la Cour d'assises de Paris.

IBUKABOSE-RENGERABOSE tient à exprimer son indignation face à cet acharnement obsessionnel contre les Hutu présentés comme un peuple de violeurs.

Au moment où les Rwandais mettent tout en œuvre pour emprunter la voie de la réconciliation, utiliser le mensonge et la manipulation comme le fait Monsieur Jean-François Dupaquier dans le but de perpétuer les divisions du passé à travers des clichés et des fantasmes néocoloniaux est une ignominie destinée à saper les efforts de réconciliation du peuple rwandais.

IBUKABOSE-RENGERABOSE exige des excuses publiques de la part de Monsieur Jean-François Dupaquier à l'endroit du peuple rwandais et en particulier de la communauté hutu victime de cette campagne de diabolisation.

IBUKABOSE-RENGERABOSE invite les ressortissants rwandais, les associations rwandaises à travers le monde, les organisations des droits de l’Homme et les amis authentiques du peuple rwandais, à appuyer massivement cette pétition ainsi que toutes autres actions appropriées que notre organisation et ses partenaires se proposent de mener, afin de contrer cette campagne de diabolisation considérée unanimement comme une incitation à la haine interethnique au Rwanda.

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Organisations_des_droits_de_lhomme_Denoncer_la_declaration_antiHutu_du_journaliste_JeanFrancois_Dupaquier_1/?copy

https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/d%C3%A9fenseurs-des-droits-de-l-homme-condamner-les-d%C3%A9clarations-anti-hutu-de-jf-dupaquier#share

IBRB MJT    

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gabriel Maindron 17/02/2014 19:38


Ce monsieur devrait être condamné pour ses mensonges racistes.


Que sait-il de la culture rwandaise? Connait-il seulement le kinyarwanda?


J'ai vécu de nombreuses années au Rwanda et je n'ai jamais entendu parler de ces viols


ciblés ni dans le Rwanda ancien, ni dans le Rwanda moderne. Je suis arrivé au Rwanda en


1959 et je l'ai quitté en 1994


Honte à ce monsieur.


 

La Tribune Franco-Rwandaise 17/02/2014 21:31



Merci, cher lecteur. IBUKABOSE-RENGERABOSE et la FEIDAR (Fédération internationale des associations rwandaises) s'occupent de tout pour que justice soit faite. Honte à Dupaquier !


T FR