Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMVN

   erlinderDe : Docteur Jean-Paul PUTS, Bruxelles.

Cher ami, chère amie, bonjour,

Je vous demande de bien vouloir signer la pétition sous-mentionnée, par amitié et par esprit de justice. Maître Peter Erlinder, un ami, est professeur de Droit aux Etats-Unis (College St Mitchell, Minnesota) et avocat, notamment au sein des avocats de la Défense auprès du Tribunal Pénal International pour le Rwanda (TPIR). Le 23 mai 2010, suite à un symposium des avocats de la Défense du TPIR, conférence tenue à Bruxelles (UOPC) au cours du Week-End de Pentecôte, Maître Erlinder est parti à Kigali (Rwanda) pour faire partie du conseil de la Défense d’une opposante politique au Général-Major et Président ad interim Paul Kagame, la candidate aux élections présidentielles Victoire Ingabire Umuhoza, une Hutu rwandaise vivant à Utrecht en Hollande. Cette opposante démocratique a été arrêtée pour « négationnisme » et son parti politique FDU a été interdit d’enregistrement par la commission électorale.

Le 28 mai, Maître Peter Erlinder a été arrêté par la police rwandaise et accusé de colporter une « idéologie du génocide », « révisionnisme » et « négationnisme du génocide Tutsi ». Il est enfermé dans une cellule et menotté lors de chaque déplacement. Il est accusé actuellement de tentative de suicide, soit disant en ayant ingurgité 50 comprimés de médicaments. On se demande comment ils seraient arrivés dans son estomac. La loi rwandaise considère la tentative de suicide comme un crime. N’ayant aucune emprise sur les activités professorales ou d’avocat de Peter Erlinder à l’étranger, les autorités rwandaises se disent « de compétence universelle » et ont inventé un crime perpétré sur leur sol, c’est-à-dire une prétendue tentative de suicide. Nous sommes tous inquiets quant au sort qui est réservé à Peter dans un Rwanda actuel qui n’est pas un Etat de Droit depuis la victoire militaire du FPR en juillet 1994. Je vous signale que des informations ont filtré depuis le Rwanda, concernant une réunion de Paul Kagame avec des représentants de tous les corps diplomatiques rwandais en poste à l’étranger. Au cours de cette réunion secrète, sise à Gisenyi en février 2010, ordre a été donné par Paul Kagame lui-même de stopper toute forme d’opposition à son régime à l’étranger, y compris par l’élimination physique, non seulement d’opposants d’origine rwandaise mais aussi de personnalités internationales opposées aux thèse de Kagame et de son partri unique de facto, le FPR. L’ambassadeur en Hollande a fui et avoué le complot. Il est en exil en Irlande actuellement.

Cher ami, chère amie, je vous demande instamment de bien vouloir signer la pétition mentionnée ci-dessous. Exigeons la liberté immédiate et inconditionnelle de Peter Erlinder, qui a été arrêté illégalement au cours d’une mission régulière d’avocat de la défense, effectuée au Rwanda selon les principes de base du Droit universel. Les Barreaux de nombreux pays (Canada, USA, France, Allemagne…) se mobilisent en vue de faire pression sur le régime rwandais pour qu’il libère Maître Peter Erlinder.

Si vous le souhaitez avoir quelques idées complémentaires de rédaction, vous prendrez connaissance en fin de ce mail de ma lettre en anglais jointe à ma signature en faveur de cette pétition.

Chaque minute compte et je compte sur vous et sur votre signature. Recrutez et mobilisez vos amis pour que toute personne éprise de Vérité, de Justice et de Paix, participe à cet élan de l’intelligence et du cœur en faveur d’une cause juste qui devrait mobiliser l’humanité toute entière.

Sincère amitié.

Docteur Jean-Paul PUTS, Bruxelles.

http://www.ipetitions.com/petition/freepetererlinder/

Texte de la pétition :

 The Petition

 We urgently appeal to you to apply pressure for the immediate release of Professor Peter Erlinder, whom Rwandan Police arrested early on May 28th on charges of "genocide ideology." He had traveled to Rwanda's capital, Kigali, on May 23, to join the legal defense team of Rwandan presidential candidate Victoire Ingabire Umuhoza.

His duty as a lawyer is to be a vigorous and conscientious advocate for his clients. Everything he has said has been in the context of his representation of his clients and his arrest is a violation, not just of his rights, but those of the people he represents.

We can help defend his rights now by drawing U.S. government and media attention to his situation and holding the Rwandan government accountable for his well-being.

Professor Erlinder has been acting in the best tradition of the legal profession and has been a vigorous advocate in his representation of Umuhoza. There can be no justice for anyone if the state can silence lawyers for defendants whom it dislikes and a government cannot be trusted that seeks to prevent lawyers from being advocates for their clients.

Please note that the text of this petition was created from the official press release written by the National Lawyers Guild. For the full text of the release please click on the link below.

http://www.nlg.org/news/press-releases/nlg-demands-immediate-release-of-attorney-peter-erlinder/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BIGIRA 05/06/2010 14:26



 L'agissement de Kagame contre Maître Erlinder est une pris d'otage caractrisée.Il faut dire les choses telles qu'elles sont. Maître Erlider est entré légalement dans notre pays. Dès
son arrivée, il a été arrêté par la police politique de Kagame. Il faut d'abord savoir ce qui s'est passé quelques jours avant son arrestation. Peu avant son arrestation, le
Gouvernement américain, sponsor de Kagame a demandé à celui-ci des respecter les droits de l'Homme à l'égard des opposants et journalistes emprison et/ en liberté surveillée. Kagame n'a pas obéi
aux injonctions timides de son sponsor. Dans les jours qui ont suivi, Maître Erlinde est arrivé légalement au Rwanda puis arrêté pour négation du génocide  et idéologie génocidaire, mots que
aucun rwandais y compris les experts en droit ne peut donner la définition ou expliquer précisément. Pourquoi Kagame a-t-il arrêté cet avocat? Il veut dire aux américains ceci. Vous êtes mes
sponsors certes mais je détiens votre citoyen et vous ne pouvez pas venir le libérer par la force. Pour que je le libère, je vous demande de ne plus me demander de respecter les droits de
l'homme à l'égards de mes opposants et journalistes, en somme que vous me laissiez faire ce que je veux chez moi tout en restant mes sponsors bien entendu. La demande de Kagame constitue un
rançon à payer pour la libération de l'otage américain. Les questions que nous Rwandais nous posons est la suivante: Monsieur Obama va-t-il payer ce rançon?Le président américain, avocat si
j'ai bien lu sa biographie, va-t-il obéir au caprice d'un preneur d'otage américain? Kagame a maladroitement excipé des crimes imaginaires commis par cet avocat alors que lui-même a
reconnu expressément que le génocide dont il parle concerne aussi bien les tutsi que les Hutu ainsi que les Twa ( constitution, préambule,1° qu'il a promulguée après son approbation par
le Peuple Rwandais,inscription sur le mémorial dédié aux victimes du génocide, ses déclarations publiques devant des millions de Rwandais). Maître erlinder est Professeur de Droit. Il est avocat
de la défense dans l'Affaire Militaire. excellent juriste qu'il est, Il a démoli, ligne par ligne , la stratégie d'accusation et les allégations du procureur du TPIR.La conséquence
logique est que cette stratégie conconctéé par Kagame puis remise au procureur du TPRI, accompagnée d'une armada de faux témoins spécialement formés par les services secrets rwandais s'est
littéralement écroulée comme un château de carte. Pour Kagame et les siens, l'action du Professeur Erlinder constitue des crimes de négation du génocide des Tutsi et d'idélogie
génocidaire et par conséquent impardonnable.Par ailleurs, si Professeur Lugan et autres mattaient leurs pieds ici au Rwanda, ils subirez le même sort que Maître Erlinder. Ce qui est honteux et
scandaleux pour tous les africains, c'est qu' aucun président africain n'a condamné cette prise d'otage caractérisée par un président africain. Avec ce spectacle maccabre que Kagme
offre au monde entier, dès  à  présent, qui peut respecter ces présidents africains. Un président qui semet hors la loi de son pays et la loi internationale sans condamnation de ses
paires et/ou de l'Union Africaine, qui peut respecter les voyous et hors-la-loi?Personne n'a entendu Monsieur Jean Ping, garant au premier chef du respect de la Charte Africiane des Droits de
l'Homme à laquelle le Rwanda a adhéré, aujourd'hui impunément méconnue par Monsieur Kagame. Qu'est qu'il fait pour les Peuples Africains? Il est payé par ceux-ci pour faire quoi? Depuis qu'il est
à la tête de l'UA, qu'a-t-il fit  à l'égard des ploutocrates qui bafouent en toute impunté les dispositions de cette Charte? Concernant les agissements du président Kagame à l'égard des
opposants politiques, personne n'a entendu Monsieur Ping alors alors qu'il a fait le tour d'Afrique contre le Jeune Président Malgache qui pris le pouvoir trouvé dans la rue. Si l'UA reste
passive comme en 1994, la deuxième déflagration du Rwanda sera plus terrifiante que la précédente. Kagame ne pourra sûrement pas continuer à mépriser impunément les Hutu. Il les a
traités publiquemet de merdes et donc des gens sans valeur. Alors que Kagame a lui-même avoué publiquement ses forfaits contre des millions de Hutu,  le repéter constitue-il un crime de
négationnisme du génocide des Tutsi. Alors que Kagame reconnaît expressément que le génocide concerne les Hutu, Tutsi et Rwa, dire que le génocide exclusivement des Tutsi est une pure spéculation
coonstitue-t-il un crime d'idéologie du génocide et  une négation du génocide des Tutsi rwandais? Tous les HOMMES du monde entier assoiffés de la Justice doivent se mobilier pour faire
stopper Kagame et le faire mettre en quarantaine. Ce qui est déplorable, c'estest que, alors qu'il venait de prendre en otage un avocat venu dans son pays pour assurer la défense d'une victime de
violation des droits de l'Homme, Kagame a été la vedette du jour en France et aucune critique de la part des médias français. Quelle leçon de morale les dirigeants et journalistes français
peuvent-ils donner aux africains en matières de respect des droits de l'Homme?


 


,