Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMVN

kagome.jpgRDC: unrapport de l'ONU met en cause le Rwanda pour des faits de "génocide"

PARIS (AFP) - jeudi 26 août 2010 - 15h38 - Un rapport du Haut-commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme, révélé jeudi par le journal français Le Monde, estime que des faits de "génocide" ont pu être commis en République démocratique du Congo (RDC) en 1996-98 par des militaires rwandais ou soutenus par le Rwanda. Dans ce document, dont le quotidien dit s'être procuré une version quasi définitive, les enquêteurs de l'ONU estiment que "les attaques systématiques et généralisées (contre des Hutus réfugiés en RDC) révèlent plusieurs éléments accablants qui, sils sont prouvés devant un tribunal compétent, pourraient être qualifiés de crimes de génocide".

Ce rapport de 600 pages, qui porte sur la décennie 1993-2003, se réfère en l'espèce aux faits imputés à lArmée patriotique rwandaise (APR) durant la première guerre en RDC, de 1996 à 1998. Il se réfère aussi à des faits imputés à l'Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), "une coalition créée à Kigali" en octobre 1996, selon le rapport.

C'est cette coalition qui avait permis à Laurent-Désiré Kabila de chasser du pouvoir à Kinshasa le maréchal Mobutu en mai 1997.

Le rapport décrit "la nature systématique, méthodologique et préméditée des attaques contre les Hutus (qui) se sont déroulées dans chaque localité où des réfugiés ont été dépistés par lAFDL/APR sur une très vaste étendue du territoire".

"Lampleur des crimes et le nombre important de victimes, probablement plusieurs dizaines de milliers, sont démontrés par les nombreux incidents répertoriés dans le rapport. Lusage extensif darmes blanches (principalement des marteaux) et les massacres systématiques de survivants après la prise des camps démontrent que les nombreux décès ne sont pas imputables aux aléas de la guerre", est-il aussi écrit, selon Le Monde.

Plus d'un million de Hutus du Rwanda s'étaient réfugiés dans l'ex-Zaïre (aujourd'hui RDCongo) après la prise du pouvoir à Kigali du Front patriotique rwandais (FPR) à majorité tutsie, après le génocide qui avait visé les membres de cette ethnie en 1994.

Le Monde affirme que le président rwandais Paul Kagamé a tenté d'empêcher la publication par l'ONU de ce rapport et que Kigali a menacé de retirer ses troupes des opérations de l'ONU en cas de fuites dans la presse.

Le journal précise que le rapport n'incrimine pas que le Rwanda. Entre 1998 et 2003, au moins 8 armées nationales et 21 groupes armés irréguliers ont pris part à "la deuxième guerre" de RDC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pacuka 15/12/2010 10:50



Qui est capable de diriger le Rwanda? vous voulait dire Ingabire, qui ne sait meme pas comment preparer la campagne electorale? non c'est pas comme ça qu'on peut diriger le pays des
intellectuels!. Pourqoui les USA avec leurs satelites ne donnent pas les FOTOS de genocide des tutsi du 1994? c'est pas pour cacher la verité, et ils commencent à cherher les autres motifs pour
montrer qu'ils sont innocents!. c'est pas comme ça qu'on regle les problemes, chercher une autre voie.!!



Charles Kami 30/08/2010 17:49



"Devant la gravité et l’ampleur des crimes, le Comité de soutien aux FDU Inkingi est d’avis que le Président Paul Kagame n’est plus qualifié pour diriger le pays et que sa place est désormais de
répondre devant la justice internationale pour les crimes commis." - Eugène NDAHAYO, FDU Support Committee.
http://www.victoire-ingabire.com/index.php?option=com_content&view=article&id=68:mapping-report&catid=36:latest-press-releases&Itemid=54



BIGIRA 26/08/2010 23:19



 Le rapport de l'ONU n'a apporte rien de nouveau pour les Rwandais et autres experts sérieux qui ont travaillé sur les massacres des Hutu Rwandais et Congolais de tous âges et conditions au
Zaïe par Kagame avec l'appui des Etats Unis. Il convient de rappeler que ce sont les USA qui localisaient la position des malheureux Hutu par leur satellite géostationnaire qui opére sur
l' Afrique Centrale depuis les années 80 comme en témoignent les photos satellites des cartes dont étaient  munis les bouchers. J'en ai rencontré quelques unes ici à Kigali.
Certains ont été démobilisés et sont actuellement des plays boys de Kigali. Monsieur le Coréen dit secrétaire général de l'ONU en droit, en fait le planton des USA d'OBAMA, veut étouffer
l'Affaire (comme l'a fait le ghanéen Koffi ANNAN), sous la pression d'OBAMA. C'est le monde en l'envers. Après son élection , ce même Monsieur disait que les criminels et
dictateurs n'auront aucune place chez lui. Voila qu'aujourd'hui, il a été le premier à remercier Kagame pour son auto-redésignation à la tête de notre pays et est aujourd'hui le premier a
donner l'ordre à son planton pour étouffer le génocide des millions de Hutu Rwandais et Conglais. Il  fait semblant d'ignorer que le génocide est un crime imprescriptible et
que par conséquent ses auteurs vivants repondront de leur acte. C'est une question de temps. J'ose espèrer que les rescpapés Hutu qui ont trouvé refuge dans les pays dits de
droit, réagiront vigoureuseument par les manifestations contre cette macabre manoeuvre de Ban KI Moun sur odre d'OBAMA. Avec le recul et au regard des faits
actuels, le génocide des Hutu avait été programmé depuis plusieurs années. Ilustrations: Kagme,  est l'auteur du déclenchement de la guerre et des crimes abominables
contre les Hutu du nord du Rwanda ainsi que des assassinats des leaders politiques Hutu dont le présidant Habyalimana, pour prendre le pouvoir. Il est auteur de la
décapitation et  de l'emprisonnement des opposants politiques et des journalistes. Or aucun des prédicateurs du respect des droits de l'Homme et des régles démocratiques n'a
condamné ses crimes horribles. Il en est  de même des journalistes occidentaux qui, pourtant se sont livrés à la chasse à l'homme contre les pauvres Hutu demandeurs d'asile
politique Hutu dans leurs pays dont Docteur Rwamucyo et les autres prisoniers politiques rwandais en Allemagne en l'occurrence. Les experts de l'ONU payés par ce machin vient d'établir
un rapport sur les crimes qui ont été commis contre des millions de Hutu et de Congolaais parce qu'ils étaient Bantous car si le Kagame et ses sponsors dont les USA d'OBAMA et le Royaume Uni
prétendent qu'il a exterminé les génocidaires des Tutsi, ils n'expliquent pas pourquoi Kagame a exterminés des millions de citoyens congolais femmes, enfants et hommes de tous âges et conditions
y compris les religieux et religieuses dont l'Evêque de Bukavu, Monseigneur Christophe Munzuhirwa, découpé en morceaux par les bouchers de Kagame. Alors que l'éthique et la decence postulent que
tout congolais, au premier chef les dirigeants de la RDC doit éprouver la compassion  et le respect à l'égard des victimes congolaises,  les propos d'un ministre de Kabila sur RFI, ce
soir du 26 août 210 sur le rapport onusien faisant état  du génocide des Hutu Rwandais et Congolais m'ont horrifié. Je ne pouvais imaginer qu'u ministre congolais, qui au lieu de
demander à OBAMA de ne pas étouffer cette affaire, puisse se livrer aux propos qui ne l'honorent pas les congolais. Il est impensable qu'avec plus de cinq millions de morts congolais, les
dirigeants congolais observent le silence de tombeau. Kagame avec l'appui d'OBAMA fait du chantage à l'ONU. Il convient de rappeler que ses militaires en Somalie et au Soudan sont
payés par l'ONU et qu'il détoune une partie des soldes de ces militaires sans que, sous peine d'être radiés de l'armée de Kagame et envoyé en prison, ces victimes de ce détournement de notoriété
publique ici à Kigali ne puissent réagir. Il faut espèrer que les auteurs de ce rapport ignoreront les injoctions d'OBAMA et de Cameron. Le chantage de Kagame quant à lui ne peut prospérer. Ce
chantage écrit renforce sa responsabilité dans le génocide des Hutu Rwandais  et le discrédite. Kagame est devenu un danger pour le Peuple Rwandais. Si par malheur OBAMA et CAMERON
parvenaient à faire enterrer ce dossier, ils auraient alors rendu un service lourd de conséquence pour les ploutocrates qui nous gouvernent. Monsieur Kouchner, expert dans la chasse des Hutu
rwandais résidant en dans son pays, a observé le silence de tombeau sur les crimes abominables contre les opposants politiques Hutu. Il en est de même sur le rapport de l'ONU qui
accabre son ami Kagame. Quelle leçon de moral ou chantage proférera contre les dirigeants africains dont MUGABE, Gbagbo, les dirigeants guinéens et autres? Par son silence, il s'est mit
hors jeu des donneurs de leçons. Dès à présent , les RWANDAIS doivent comprendre que ce sont exclusivement eux qui libéreront leur pays de la dictature de Kagame. Ils ne
doivent pas compter sur qui que ce soit.