Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMV Ndagijimana

KITGUM (Ouganda), 25 octobre (Xinhua) --
Les forces armées de cinq pays est-africains (EAC) et du Commandement américain en Afrique (AFRICOM) ont terminé dimanche leurs manoeuvres militaires conjointes destinées à renforcer leur coopération durant les urgences humanitaires complexes.

Plus de 1.200 militaires venus du Burundi, du Kenya, d'Ouganda, du Rwanda, de Tanzanie et des Etats-Unis ont participé à l'exercice baptisé "Feu naturel 10" aux casernes militaires de Pajimo, installées dans le district de Kitgum, nord de l'Ouganda, afin de mieux répondre aux désastres humanitaires complexes comme les inondations, les glissements de terrain et les tremblements de terre.

"Cet exercice a renforcé la capacité de nos forces afin de réduire les impacts négatifs des désastres naturels sur la population civile, la vie et la sécurité", a déclaré Yves Sahinguvu, le premier vice-président burundais à la fin de l'exercice.


Il a souligné que cet exercice développera davantage la capacité des forces de défense régionales à participer au règlement des sérieux défis de défense et de sécurité auxquels fait face la région tels que les conséquentes attaques sur les soldats de maintien de la paix ougandais et burundais déployés en Somalie sous la bannière de l'Union africaine (UA).


De son côté, le chef adjoint de la mission de l'ambassade américaine en Ouganda, John Hoover, a déclaré que les six pays doivent continuer à oeuvrer ensemble pour contrer les défis transfrontaliers et transversaux auxquels font face tous les pays.


Les manœuvres militaires conjointes testeront également les systèmes multinationaux de commandement et de contrôle au sein de la Communauté de l'Afrique de l'est (EAC) et entre cette communauté et les Etats-Unis dans la lutte contre les désatres. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article