Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Les rebelles du M23 font leur entrée dans la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, mardi 20 novembre 2012.Les rebelles du M23 font leur entrée dans la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, mardi 20 novembre 2012.

La société civile du Nord-Kivu accuse le M23 d’avoir kidnappé, jeudi 15 août, son coordonateur dans le territoire de Rutshuru, Saïdi Kasongo. Cette organisation citoyenne se dit préoccupée et dénonce que son membre serait amené vers une destination inconnue.

La famille biologique de Saïdi Kasongo rapporte que ce dernier vivait dans la  clandestinité à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, où il avait trouvé refuge depuis quelques temps.

Selon la même source, il a été intercepté à la barrière de Kibumba pendant qu’il se rendait à Rutshuru pour régler urgemment  un problème familial.

Saïdi Kasongo serait tombée entre les mains de rebelles du M 23, après que ces derniers aient fouillé systématiquement le  véhicule à bord duquel il se trouvait.

Au moment de cette fouille, l’infortuné a été retrouvé avec une carte l’identifiant comme animateur de la société civile.

Par ailleurs, la société civile du Nord-Kivu signale également les intimidations de ses membres dans la province par les responsables du M23.

Contacté, le porte-parole du M23, Amani Kabasha rejette en bloc ses allégations.

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article