Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Des soldats congolais au Nord-Kivu le long de la frontière avec le Rwanda. © MONUSCO/Sylvain LiechtiDes soldats congolais au Nord-Kivu le long de la frontière avec le Rwanda. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Radio Okapi

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont attaqué ce jeudi 31 octobre dans l’après-midi les collines de Mbuzi, Chanzu et Runyonyi où se sont retranchés les rebelles du M23. Cette information annoncée par les responsables de l’armée dans cette province est confirmée par des sources locales qui font état des détonations d’armes lourdes. 

 

Les FARDC ont d’abord ouvert un front sur la colline de Mbuzi. A en croire un responsable militaire se trouvant au front, cette position est très stratégique. Une fois reprise aux mains des rebelles, assure-t-il, les soldats congolais auront une vue sur les collines de Chanzu et Runyonyi.

Jusqu’en ce début de soirée, des détonations d’armes lourdes étaient entendues dans cette région.

Le porte-parole de l’armée congolaise au Nord-Kivu, le colonel Olivier Hamuli, a indiqué que depuis le début de l’assaut ce matin, l’armée a gagné du terrain.

Dans quelques heures, a-t-il ajouté, l’ennemi sera délogé de cette colline.

Pendant ce temps, une délégation constituée du gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, de l’adjoint du représentant spécial du secrétaire général de l’ONU chargé de l’Est de la RDC, le général Abdallah Wafi et du chef de bureau de la Monusco au Nord-Kivu a fait une brève visite à Tchengerero, localité située à 24 kilomètres de Rutshuru sur la route de Bunagana.

Le but de cette visite était de réconforter les populations civiles de cette zone récemment libérée du joug de la rébellion du M23. Julien Paluku a promis aux habitants de cette localité le retour total de l’autorité de l’Etat dans toute cette partie du pays.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article