Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

Par RFI

Dans la capitale libyenne, l'ambassade de France a été la cible, ce mardi matin, d'un attentat (probablement à la voiture piégée). Deux gardes français affectés à la sécurité du bâtiment ont été blessés, selon un responsable sur place.

libye 6 0Ce mardi matin, devant l'ambassade de France à Tripoli. Ehab / Twitter

Ce mardi matin, une explosion a secoué tout le quartier de l'ambassade de France à Tripoli, à l'heure de la relève. Les gardes étaient apparemment dans l'enceinte. On parle pour l'instant de deux blessés. Selon des témoins sur place, les murs et tout le bas de la chancellerie se seraient effondrés.

Il s'agirait d'une attaque à la voiture piégée. « L'ambassade a été attaquée, confie un responsable à l'agence de presse Reuters. Nous pensons qu'il s'agit d'une voiture piégée. Les dégâts sont importants et deux gardes ont été blessés », a dit ce responsable. Une source française a confirmé une « attaque » contre l'ambassade et précisé qu'un garde avait été grièvement atteint et un second légèrement.

La France « condamne avec la plus grande fermeté l'attentat » commis contre son ambassade à Tripoli en Libye qui a fait deux blessés parmi son personnel, a déclaré mardi le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

« En liaison avec les autorités libyennes, les services de l'Etat mettront tout en œuvre pour que toute la lumière soit faite sur les circonstances de cet acte odieux et que ses auteurs soient rapidement identifiés », a ajouté le ministre dans un communiqué. Laurent Fabius va se rendre sur place ce mardi.

« La France attend des autorités libyennes que toute la lumière soit faite
sur cet acte inacceptable, pour que les auteurs soient identifiés et traduits devant la justice. Cet acte vise, à travers la France, tous les pays de la communauté internationale engagés dans la lutte contre le terrorisme
», a déclaré le président de la République François Hollande dans un communiqué.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête contre l'ambassade de France mardi à Tripoli et un groupement du GIGN a été envoyé sur place.

« Acte terroriste »

Le ministre libyen des Affaires étrangères Mohammed Abdel Aziz a condamné l'attentat à la voiture piégée mardi contre l'ambassade de France à Tripoli, le qualifiant d'« acte terroriste ». « Nous condamnons fermement cet acte que nous considérons comme un acte terroriste contre un pays frère qui a appuyé la Libye durant la révolution » de 2011 qui a renversé le régime de Mouammar Kadhafi, a déclaré à Abdel Aziz, présent sur les lieux de l'attentat.

Les forces de sécurité tentaient de faire évacuer les lieux et de bloquer le périmètre.
En raison de la puissance de l'explosion, deux villas en face de l'ambassade ont subi d'importants dégâts et les vitres d'un commerce, 200 mètres plus loin, ont été soufflées. La rue devant la chancellerie a été inondée d'eau vraisemblablement en raison de l'explosion d'un tuyau. Aucune indication n'a pu être obtenue dans l'immédiat sur les motifs ou les auteurs de cet attentat.

En septembre dernier, le consulat des Etats-Unis à Benghazi, dans l'est de la Libye, avait été la cible d'une attaque fatale à l'ambassadeur américain et à trois autres Américains. Mais c'est la première fois qu'une représentation étrangère est visée par une attaque à Tripoli même, et ce depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

libyeamabssadelarge_0.jpeg
Photo Ambassade de France à Tripoli

 



 

 

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article