Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par FRANCE-RWANDA TRIBUNE

De : Jacob Denyse <jacob.denyse@gmail.com>
Date : 29 janvier 2012 18:24
Objet : Monsieur Didier Hamann : "Le Soir ment, Le Soir est-il allemand ?"
À : Didier.Hamann@lesoir.be, andre.flahaut@lachambre.be

Lettre ouverte "Le Soir ment, Le Soir est-il allemand ?" concernant l'honnêteté de la journaliste Colette Braeckman (Le Soir)

Concerne  :   Lettre d’indignation de plusieurs personnalités à l’attention de la journaliste Colette Braeckman (journal Le Soir)

*  12/01/2012 - Lettre d'indignation à Colette Braeckman
http://www.cheikfitanews.net/article-hold-up-electoral-de-kabila-colette-braeckman-se-fait-remonter-les-bretelles-96990526.html
*  24/01/2012 - Réponse de Colette Braeckman
http://cheikfitanews.over-blog.net/article-reponse-de-c-braeckman-a-la-lettre-d-indignation-d-un-groupe-de-congolais-97834665.html
*  26/01/2012 - Réponse de Serge Gontcho : "Une faute de logique manifeste qui jette le doute sur votre honnêteté"
http://oladaf.over-blog.com/article-autour-des-eculubrations-de-colette-la-kabiliste-97954017.html

A l'attention de Mr Didier Hamann, rédacteur en chef du journal Le Soir

Copie au vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères Didier Reynders
Copie au Président du Parlement fédéral André Flahaut


Monsieur le Rédacteur en chef,

Bien que les propos de Mme Braeckman n'engagent qu'elle, la responsabilité du journal Le Soir est engagée à partir du moment où ceux-ci sont publiés sur le blog du Soir.

Vous ne pouvez ignorer que ce n'est pas la première fois que votre journaliste "experte" de l'Afrique centrale, Colette Braeckman, suscite un forte polémique, tant parmi ses confrères qu'au sein des diasporas concernées ainsi que dans l'opinion publique nationale belge.

Photo : Colette Braeckman avec Etienne Tshisekedi

 

BRAECKMAN-TSHISEKEDI-P1015478.JPG

* COLETTE BRAECKMAN ET L'IVRESSE DU 4e POUVOIR

Colette Braeckman était déjà le 31 mars 2010 au coeur d'une « carte blanche » de son collègue Walter Zinzen (retraité de la VRT) rendue publique dans la presse flamande : "Les journalistes belges s’empoignent à propos du Congo"
http://www.congoone.net/one/index.php?option=com_content&view=article&id=145:les-journalistes-belges-sempoignent-a-propos-du-congo&catid=27:diaspora&Itemid=58

Dans cette carte blanche, votre journaliste se voit reprocher de passer sous silence, minimiser ou excuser des faits bien connus pour la seule raison que Joseph Kabila « a été élu démocratiquement » et que « certaines choses iraient mieux au Congo » ... Walter Zinzen lui pose la question : « Où est passé dans tout cela l’esprit critique, quand il s’agit de ton ‘Kabila adoré’ ? ». Doit-on penser que derrière la question de Walter Zinzen, il y a la supposition que c’est dans l’ivresse du « 4° pouvoir » que Colette Braeckman aurait perdu son esprit critique ?

Depuis lors, Colette Braeckman s'est encore à maintes reprises illustrée par des "prises de position" sur votre blog http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/ tant en ce qui concerne la RDC que le Rwanda.

* PROCESSUS ELECTORAL CONGOLAIS - COLETTE BRAECKMAN SE FAIT REMONTER LES BRETELLES


Et voici que la couverture hasardeuse et irréelle que Colette Braeckman assure au processus électoral congolais la rattrape violemment : cinq signataires, et non des moindres, viennent de lui adresser le 12 janvier 2012 une lettre d’indignation (Communiqué de presse - http://www.congoforum.be/fr/nieuwsdetail.asp?subitem=2&newsid=184006&Actualiteit=selected

-  SCHELFHOUT Els, Sénatrice Honoraire et Docteur en Sciences Sociales
-  VANSEVENANT Jan, Major d'Aviation e.r. - Ancien Attaché Militaire Adjoint près de l’Ambassade de la Belgique à Kinshasa
-  MADINDA Hélène, Consultante en communication
-  MUTAMBAYI Laurent, Juriste d’entreprise
-  WONDO Jean-Jacques, Officier diplômé de l’ERM, Criminologue et Politologue

Cette lettre de profonde indignation commence d'emblée en affirmant qu' "Aucun peuple des pays des Démocraties Occidentales n’admettrait et encore moins ne cautionnerait des élections aussi grossièrement truquées qu’en RDC ainsi que l’imposition par la force armée des résultats électoraux."

Cette lettre que vous ne pouvez ignorer constitue une "virulente réprobation contre la manière tendancieuse, insidieuse et manipulatrice dont vous vous servez de votre plume afin de tronquer et déformer l’actualité politique congolaise, dans le dessein sans doute de conditionner l’opinion publique belge et internationale et l’induire en erreur sur la réalité et la vérité des élections présidentielles et législatives du 28 novembre".

Rarement un(e) journaliste n'aura suscité une telle indignation : " ... Nous nous insurgeons contre vos publications et déclarations présentées sous forme d’un lobbying en faveur du régime prédateur de Monsieur Kabila, qui traite avec des firmes et des groupes financiers indexés par les différents rapports des Nations Unies dans le pillage des ressources naturelles de la RDC ... A vous lire, l’on se demande si vous êtes désormais devenue l’alter ego du ministre congolais de l’information sortant - Monsieur Lambert Mende - au sein de la communauté internationale ... mais dont la fin laisse aux congolais une image d’une journaliste complice des fossoyeurs du Congo, d’un dirigeant tricheur, voleur, faussaire et tueur de sa population, maintenu contre la volonté populaire à la tête de la RDC par une maffia politico-financière ... "

Le journal Le Soir vient lui-même de lui infliger un sérieux camouflet en publiant le 18 janvier 2012 la dépêche Belga "RDC : des députés réclament l'annulation des législatives"
http://www.lesoir.be/actualite/monde/2012-01-18/rdc-des-deputes-reclament-l-annulation-des-legislatives-891109.php

Il est vrai que le différentiel entre l'univers de Colette Braeckman et celui du monde réel était devenu intenable pour votre rédaction ...

* "CEPENDANT, AUCUNE DE CES MISSIONS D'OBSERVATION N'A REMIS EN CAUSE « L’ORDRE D'ARRIVEE DES CANDIDATS », CE QUI SIGNIFIE QUE M. KABILA AURAIT OBTENU DAVANTAGE DE VOTES QUE SON CHALLENGER IMMEDIAT M. TSHISEKEDI"

La réponse de Colette Braeckman du 24 janvier à la lettre d'indignation du 12 janvier à immédiatement entraîné la réponse confraternelle de Serge Gontcho du 26 janvier
http://oladaf.over-blog.com/article-autour-des-eculubrations-de-colette-la-kabiliste-97954017.html

« ... Votre conclusion en rouge, visiblement tiré par les cheveux, est une faute de logique manifeste et jette le doute sur votre honnêteté. Seul un recomptage de voix aurait permis d'affirmer avec précision qui a gagné, mais le fait certain est qu'il y a eu tricherie à grande échelle. Là où les observateurs ont gardé silence, vous vous avez fait une affirmation, comme un avocat ... L'autre point faible de votre argumentation est le fait de placer sur le même pied l'organisateur de la tricherie (le pouvoir) et les victimes de celle-ci, qui sont en légitime défense en quelque sorte. Vous ne leur accordez aucune circonstance atténuante dans leur violence, mais vous en trouvez pour le pouvoir armé ... Quant à votre affirmation selon laquelle l'opposition unie autour d'un seul candidat aurait eu plus de chance, elle ne sert qu'à dédouaner votre camp, car elle n'explique pas pourquoi Kamerhe a eu si peu de voix dans son fief, ni Tshisekedi dans le sien. Elle n'explique pas non plus les 100 % de voix sur 100,1 % de votants dans les fiefs de Joseph Kabila ... Je pense que ces quelques points, parmi beaucoup, suffiront à vous convaincre vous-même de votre penchant pour Joseph Kabila (je répète, c'est votre droit), au cas où vous essayeriez de vous mentir à vous-même ... »

Remarquons au passage que le Sénateur Philippe Moureaux vient de suggérer un recomptage des voix au Congo, donnant ainsi raison à Serge Gontcho
http://www.lesoir.be/actualite/monde/2012-01-27/congo-moureaux-suggere-un-recomptage-des-voix-893306.php

Quant à la mise en cause de l'ordre d'arrivée des candidats, lisons ce que votre confrère Marie-France Cros de La Libre Belgique écrit à ce sujet :
http://www.lalibre.be/actu/international/article/716101/et-maintenant-ou-va-le-congo.html

« ... Le ministre belge des Affaires étrangères est le seul à soutenir qu’elles "n’ont pas changé l’ordre d’arrivée" à la présidentielle : avec 3 millions de voix d’écart officiel entre les deux hommes, mais 3,6 millions de doubles enregistrements d’électeurs, 1,6 million de bulletins disparus et des transferts frauduleux de voix de Tshisekedi ou Kamerhe sur les totaux de Kabila, il a du mal à faire partager sa position ... »

* LE « COMITE ZAÏRE » ET LE « COMITE GRANDS LACS »

Le « Comité Zaïre » est né du fait de la différence énorme qu’il y avait entre les réalités du régime Mobutu et ce qu’en disait alors la presse belge ... quand elle daignait en parler.

Tous les membres du « Comité Zaïre » s'opposent aujourd'hui, ouvertement ou par leurs récents articles, à Colette Braeckman qui est totalement isolée, comme le sont Didier Reynders dans la diplomatie internationale et André Flahaut à la base de la lettre de félicitations de Di Rupo. André Flahaut qui vient encore de s'illustrer en félicitant la CENI :

« ... suite aux élections qui se sont tenues dans votre pays, je tiens à saluer de tout coeur le travail remarquable effectué par la CENI afin de garantir un processus électoral digne d’une démocratie moderne, malgré un certain pessimisme ambiant et malheureux qui, parfois, a remis en cause vos chances d’aboutir ... »
http://7sur7.cd/index.php?option=com_content&view=article&id=29458:-en-saluant-le-scandale-de-ngoy-mulunda-andre-flahaut-fait-honte-a-la-belgique&catid=35:la-tempete-des-tropiques

Oui, ces propos et l'arrogance des leurs auteurs font honte à la Belgique.

Ceux-ci doivent se poser la question de savoir s'ils assumeront d’avoir sur les mains le sang qui risque d’être versé à cause de la situation de fait qu'ils persistent à défendre en maintenant un Président contesté et contestable et en niant la volonté de la population : http://www.youtube.com/watch?v=TSwMoNFQmJU

Ni Didier Reynders, ni André Flahaut, ni Elio Di Rupo, ni Colette Braeckman, ni Le Soir ne peuvent ignorer aujourd'hui l'existence du « Comité Grands lacs ».

Alors je vous pose la question, Monsieur le Rédacteur en chef : "Le Soir ment, Le Soir est-il allemand ?"

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie d'agréer, Monsieur le Rédacteur en chef, mes respectueuses salutations

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maurice-Blondel BOKOKO ELOLO 01/04/2012 21:39


Les responsables belges font la honte de la Belgique. Ils ne sont pas à la hauteur de leurs tâches politiques respectives.


Quant à la journaliste Colette Braeckman, il faut dire qu'elle n'est journaliste que de nom tant ses papiers souffrent incontestablement de la recherche permanente de la vérité, objectif
auquel s'assignent tout journaliste digne de ce nom et toute presse libre et indépendante.


Enfin, il est temps que les hommes honnêtes belges s'entendent pour crier haro sur leurs dirigeants politiques dont le comportement est indigne. 

Monier Alain 20/02/2012 07:39


Bonjour le quatrieme pouvoir est mis en cause a travers un de ces membres Mme Colette Breakman. Je ne puis porter un jugement definitif sur cette personne, mais elle represente ceux qui considere
que les faits accomplis tiennent lieux de verite et a ce titre le rouleau compresseur de la bonne conscience doit etre le leimotif en toutes circonstances. Nous constatons dans les pays dits
Democratiques le relais de ces faiseurs d'opinions qui diffusent la pensee "conformiste" qui passent a la censure les debats d'idees afin qu'un ordre Politique  regne en maitre jusqu'au
confin de la planete. A leurs yeux rien n'est revisable tout est conforme a leurs visees qui en regle generale servent une sorte d'interet ou leurs survis tient lieu le trois quart du temps
de fondations. Ils se targuent  d'informer, oui cela est vrai, etc'est necessaire. Mais comment leur faire prendre conscience que si ils ne ne prennent pas conscience que leurs actions
devient "systeme", ils porteront un jour la responsabilite d'avoir organise un ordre du Monde qui n'a deja plus rien a voir avec ce qui peut ressembler a la liberte de conscience. Cordialement
Alain Monier