Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par IBUKABOSE

fdu-udfKigali, 20 Octobre 2011

Sylvain Sibomana, Secrétaire général du Comité Exécutif Provisoire du Parti FDU-Inkingi est porté disparu vers 12h40 aujourd'hui, à Kanama, Secteur Nyundo, District de Rubavu (Gisenyi), Province de l'Ouest. Son dernier contact a été fait sur son téléphone mobile en mentionnant qu'il avait été agressé par des agents de sécurité publique pour une raison inconnue, avant d’être emmené vers une destination inconnue.

Le porte-parole de la Police Nationale du Rwanda qui a été alerté en temps réel, a préféré s’en référer au poste de police locale. Cependant toutes nos tentatives pour le localiser dans les locaux de la police locale et/ou dans des centres militaires de détention, sont restées vaines.

Cela se produit au moment où, par hasard, sur demande de la défense, le tribunal a reporté, pour lundi prochain le procès de Mme Victoire Ingabire, Présidente des FDU-Inkingi, en raison des harcèlements et des menaces judiciaires intensives à l’encontre de l’accusée et des avocats de la défense proférées par le juge président Mme Rulisa Alice.

Boniface Twagirimana

Vice-président intérimaire

FDU-Inkingi

 

DIRIGEANT DE L’OPPOSITION PORTÉ DISPARU

Divers Économie et Politique

Un chef du parti d’opposition Forces démocratiques unifiées (Fdu) a été arrêté aujourd’hui par des agents en civil et est encore introuvable. Ses compagnons de lutte politique ont informé la MISNA, soulignant que la police prétend ne pas être au courant de l’arrestation.

« Le Secrétaire général Sylvain Sibomana – disent les sources de la MISNA – a été arrêté alors qu’il se rendait à une réunion du parti ». L’homme aurait disparu près de Gisenyi, une ville de 100.000 habitants, non loin de la frontière avec la République démocratique du Congo.

Au Rwanda, le parti des Forces démocratiques unifiées est interdit. Leur président, Victoire Ingabire Umoza, est en procès à Kigali, accusée avoir facilité des “actions terroristes” et nié le génocide de 1994. Selon certaines organisations impliquées dans la défense des droits de l’homme, le processus est la confirmation d’un manque de liberté politique qui a marqué les 17 ans de la présidence de Paul Kagame.

[VG/CO] 

© 2011 MISNA - Missionary International Service News Agency Srl - All Right Reserved.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MATHIEU 27/10/2011 14:15



Il faut chaque fois donner des infos fiables aux internautes. Le monsieur est sain et sauf.


 



FRANCE-RWANDA TRIBUNE 28/10/2011 07:12



Cher Monsieur,


Dans un article paru le 22 octobre 2011 (http://www.france-rwanda.info/article-le-secretaire-general-provisoire-des-fdu-inkingi-arrete-hier-a-gisenyi-a-ete-libere-86998650.html), Nous avons signalé la libération de Monsieur
Sylvain Sibomana. Cela n'enlève rien au fait que Monsieur Sylvain Sibomana avait été porté disparu pendant 24 heures. Il appartient aux services de police de démentir en temps opportun pour
rassurer les familles des personnes enlevées et détenues sous de fausses prétextes. En ce qui concerne notre rédaction, chaque fois que le régime fera disparaître des opposants politiques ou de
simples citoyens comme cela est malheureusement devenu l'habitude, - même pour 24 heures -, nous aurons le devoir de le porter à la connaissance de l'opinion nationale et internationale.