Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Tribune Franco Rwandaise

La Tribune Franco Rwandaise

Le blog de Jean-Marie Ndagijimana

Le drame rwandais raconté par le général Tauzin

Le 22 mai 2013 par Jean-Luc TENANT

Le général Didier Tauzin publie un second opus sur le Rwanda. La fuite d'une famille devant haine et massacres. Des témoignages reçus sous couvert d'anonymat.

Le général Didier Tauzin: "J'ai reçu tellement de témoignages et de commentaires que si je devais tous les imprimer, ce serait énorme." Le général Didier Tauzin: "J'ai reçu tellement de témoignages et de commentaires que si je devais tous les imprimer, ce serait énorme.". PHOTO/Photo CL 

Le deuxième ouvrage que vient de rédiger le général Didier Tauzin n'est pas vraiment une suite du premier - "Rwanda: Je demande justice pour la France et ses soldats" paru aux éditions Jacob-Duvernet - mais bien une conséquence de celui-ci.

"J'ai reçu tellement de témoignages et de commentaires que si je devais tous les imprimer, ce serait énorme", insiste Didier Tauzin, aujourd'hui en retraite dans le Sud-Charente après avoir commandé le 1er Régiment parachutiste d'infanterie de marine de 1992 à 1994. D'ailleurs ce deuxième opus - "La haine à nos trousses de Kigali à Paris", paru aux éditions Persée - était prévu en deux parties. Le témoignage de Rwandais tel qu'il est paru et les témoignages d'Européens.

C'est une intervention de Pierre Péan, le journaliste bien connu, qui a décidé le général à se contenter du récit de la fuite de cette famille de père hutu et de mère tutsie, précipitée dans un enfer sur terre. Récit dramatique, moment difficile à vivre, même si le livre se lit comme un roman.

Tous les faits racontés proviennent de témoignages de Rwandais qui ont survécu, réfugiés aujourd'hui en France ou en Belgique, mais qui craignent toujours pour leur vie. Ils ont demandé l'anonymat avant de livrer leur récit. Paul Kagame, président du Rwanda, poursuit toujours ses opposants, les fait assassiner partout dans le monde, réclame leur extradition...

Ce passage de vie au Rwanda du général Tauzin n'aura pas été très long. "Une quinzaine de jours seulement, mais il m'aura profondément marqué". Un événement résume bien le côté affectif, à fleur de peau, de cet épisode de sa vie de soldat: "Lors d'un salon du livre, en quelques minutes, devant des témoins ébahis, j'ai été traité de salaud par une femme et de héros par une autre! J'ai fait le point sur tous ces événements. J'ai la conscience tranquille, mais cela m'a fait évoluer au niveau politique et au niveau humain. J'ai relevé les erreurs commises par les gouvernants, souvent bien loin des réalités du terrain".

 

Un troisième ouvrage en préparation

 

Ce livre est donc bien l'histoire d'une souffrance. Le Rwanda comptait 9 millions d'habitants en 1992. Combien en reste-t-il aujourd'hui? 1 million peut-être. Alors, quelle est la motivation de Paul Kagame? Didier Tauzin rappelle l'existence des deux clans majeurs du Rwanda avant l'arrivée de la religion chrétienne: "Le clan du roi et celui de la reine mère. Kagame voudrait rétablir la religion d'avant, celle des notables descendus du ciel. Ce qui explique les massacres de religieux qui ont fait comprendre aux Hutus qu'ils étaient aussi des hommes".

Un troisième ouvrage est en préparation. Une coïncidence assez extraordinaire a fait se rencontrer le général Tauzin et une religieuse hutue à l'abbaye de Maumont! Sauvée par les paras français, soignée et nourrie par eux, elle a commencé le récit de sa vie là-bas.

"La haine à nos trousses de Kigali à Paris", éditions Persée. 19,80€. En librairie ou chez l'auteur.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article