Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMV Ndagijimana

Correspondance de Kigali

Les condamnations par les tribunaux Gacaca pleuvent dans différentes régions et visent principalement les commerçants, fonctionnaires et autres personnes susceptibles de jouir d'une certaine considération dans leur communauté. 

La stratégie utilisée est celle-ci :

-  Des cadres du FPR se rendent dans leur région d'origine et collectent via IBUKA des listes de personnes jugées indésirables. Ils retournent à Kigali avec ces listes pour les compléter et préparer les directives à donner aux juges Gacaca ;

- Comme les Gacaca locaux acquittent parfois leurs voisins dont ils savent bien qu'ils sont  innocents, des responsables Gacaca d'une région lointaine reçoivent mission de se rendre au lieu de résidence des accusés, non pas pour juger, mais pour condamner sans offrir la moindre occasion de présenter les moyens de défense ;

- Ainsi, les jugements sont prononcés au plus vite par des inyangamugayo (juges gacaca) inconnus dans la région où se déroule le procès et à l'égard d'accusés qu'ils ne connaissent pas ;

- Un jour, cette réflexion a échappé à un juge missionné et il a dit aux habitants: « vous ne me connaissez pas, je ne vous connais pas non plus. Je ne fais que ce que l'on m'a ordonné de faire. »

D'une part, cette campagne procède de la vengeance, et d'autre part, je pense qu'il s'agit d'une volonté de provoquer de la panique pour intimider la population à l'approche des élections.

En clair : le génocide des hutu - et l'éliminatioin des élites hutu -  se poursuit par tous moyens , y compris par la manipulation de instances judiciaires. 

Correspondance de Kigali

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article