Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMVN

Louise mushikiwaboL'examen du projet du rapport de l'ONU au centre de la visite à Kinshasa de la ministre rwandaise des Affaires étrangères

(Xinhuanet 13/09/2010)



KINSHASA -- La ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, est arrivée dimanche à Kinshasa pour examiner avec son homologue de la République démocratique du Congo (RDC) notamment l'avant-projet du rapport de l'ONU impliquant plusieurs pays de la région des Grands Lacs dans les crimes perpétrés à l'est de la RDC depuis 1993.


Mme Mushikiwabo, dont la durée du séjour n'a pas été précisé, a fait savoir qu'elle examinera avec les officiels de la RDC, le suivi de l'action de la commission bilatérale mixte chargée d'étudier les possibilités d'exploitation du gaz méthane du Lac Kivu et de la fibre optique le long de la frontière entre son pays et la RDC.


L'établissement d'un pont aérien entre Kigali et Kinshasa figure également à l'agenda de ses différentes rencontres à Kinshasa, a-t- elle souligné.


Le pré-rapport de l'ONU de 600 pages, dont la version définitive est attendue probablement le mois prochain, détaille les massacres, viols et pillages commis par des militaires de plusieurs pays et notamment du Rwanda au cours des deux guerres qui se sont déroulées au Congo (1996-1998 et 1998-2002).


Les faits mis à la charge du Rwanda et qui pourraient valoir la qualification de "génocide" remontent à la période pendant laquelle, le pouvoir du président Mobutu faisait face à une rébellion conduite par Joseph Désiré Kabila. Et dans le même temps, l'armée rwandaise, qui soutenait Joseph Désiré Kabila, intervenait sur le territoire congolais pour combattre les rebelles Interahamwe composés de Hutus ayant fui le Rwanda après le génocide.

 

Publié le 2010-09-13 09:24:19

© Copyright Xinhuanet

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article