Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMVN

RDominique-Sopo-SOS-Racisme.jpgappel des faits

Photo : Dominique Sopo, président de SOS RAcisme

 

Lors du procès « SOS Racisme contre l’écrivain Pierre Péan », le président de cette association antiraciste, Monsieur Dominique Sopo avait, parlant du génocide rwandais, déclaré que « Évoquer le sang des Hutu, c'est salir le sang des Tutsi ». Choquées par une telle déclaration, les associations membres de la FEIDAR avaient envoyé une demande de clarification à l’auteur de ce qui est considéré comme la vision la plus raciste de la problématique mémorielle rwandaise. (Lettre FEIDAR du 15 mars 2010)

N’ayant reçu aucune réponse de sa part, la FEIDAR a relancé Monsieur Sopo (Lettre FEIDAR du 31 juillet 2010) qui n’a, à ce jour, affiché que mépris face à la demande légitime de notre Fédération.

Il est impératif que Monsieur Dominique Sopo clarifie sa déclaration et qu’il présente ses excuses à tous nos compatriotes qui ont perdu des centaines de milliers de membres de leurs familles au Rwanda et dans les forêts du Zaïre.

Au moment où les Nations Unies viennent de reconnaître que le FPR  de Paul Kagame a commis des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité et des actes de génocide contre les populations hutu, en particulier au Zaïre entre 1993 et 2003, la FEIDAR est déterminée à poursuivre son travail de vérité malgré le travail insidieux des soi-disant experts des droits de l’homme au service du régime criminel de Kigali.

Pour accéder à ces deux correspondances, cliquer sur les liens ci-après :

1.      Lettre FEIDAR du 15 mars 2010

2.      Lettre FEIDAR du 31 juillet 2010

3.      Envois recommandés avec AR

 

Ambassadeur Jean-Marie V. Ndagijimana

Président de la FEIDAR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Niyonzima jean de Dieu 26/12/2014 03:18

IL est clair et evident que certain Europeens sont devenus fou asoiffe par le sang des innocent, specialement des AFRICAINS. ILS se laissent manipule par les sangunaires chef d'etat comme Kagame. ils doivent prendre conscience que un jour de tous les voleurs, qui sont transforme en Tutsis plus que les Tutsi elle meme est proche." Un homme en vertu en vaut deux ''

Monier alain 15/09/2010 08:48


Bonjour, prendre en consideration de M. SOPO est du temps perdu, c'est un quatrieme couteau, un populiste incompetent qui a surnage sur les sujets qu'il a voulu traiter. Le Darfour et surtout le
Rwanda traites par lui denotent un point de vue arbitraire irresponsable. Denier toute autorite a cet individu serait le moindre mal. Et si reponse le necessite argumenter contre ses inconsequences
serait facile. Cordialement Alain Monier.