Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Désormais en Ouganda, chaque manifestation devra être précédée d'une demande d'autorisation par écrit à la police.
Désormais en Ouganda, chaque manifestation devra être précédée d'une demande d'autorisation par écrit à la police.
Reuters/James Akena

Par RFI

Le Parlement ougandais a adopté ce mardi 6 août une loi controversée limitant les manifestations publiques. Le texte donne notamment de nouveaux pouvoirs à la police, qui pourra bloquer un rassemblement programmé pour débattre de politique dès qu'au moins trois personnes y participeront. Chaque rassemblement devra également être soumis à l’autorisation de la police, par écrit, une semaine à l'avance. Selon des organisations de défense des droits de l'homme, cette loi risque de porter un coup sévère au débat politique dans le pays.

Nicholas Opiyo

Membre de l'ordre des avocats ougandais

Je crois aussi que [cette loi] vise la société civile pour l'intimider alors qu'elle devient de plus en plus critique vis-à-vis des performances et de la politique de ce gouvernement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article