Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par FRANCE-RWANDA TRIBUNE

TPIRArusha, 24 mai 2012 (FH) - Les Nations unies vont construire, à Arusha, dans le nord de la Tanzanie, au prix de 3 millions de dollars,  un bâtiment qui abritera les archives du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), apprend-on jeudi.

« Le gouvernement tanzanien leur a accordé du terrain pour la construction de ce bâtiment», a indiqué jeudi à l’agence Hirondelle, Assa Mwambene, porte-parole du ministère tanzanien des Affaires étrangères.

Actuellement, le TPIR loue les locaux du Centre international des conférences d’Arusha (ICC), une propriété de l’Etat tanzanien.

Les archives du TPIR ainsi que celles du Tribunal pénal pour l’ex-Yougoslavie(TPIY)  seront gérées  par le Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des tribunaux pénaux. Celles du TPIY seront conservées à La Haye.

La branche d’Arusha du Mécanisme entrera en fonction le 1er juillet prochain et celle de la Haye, une année plus tard. Cela ne veut cependant pas dire que le TPIR n’existera plus à partir du 1er juillet. Il devra en effet terminer toutes les affaires dont il est actuellement saisi, en première instance comme en appel. Il a pour cela jusqu’au 31 décembre 2014.

Hormi l’espace réservé aux archives du TPIR, le bâtiment de la division d’Arusha abritera également un espace de lecture et d’information, selon l’ONU. Il sera également doté d’un prétoire où se dérouleront les activités judiciaires pour lesquelles le Mécanisme est compétent, ainsi que de bureaux destinés au personnel du Mécanisme chargé de ses autres fonctions permanentes, telles que la protection des témoins et des victimes, l’application des peines, et l’assistance aux juridictions nationales.

Les Nations unies ont déjà nommé le président, le procureur et le greffier du Mécanisme résiduel, respectivement l’Américain Theodor Meron, le Gambien Hassan Bubacar Jallow et l’Australien John Hoking.

ER/GF

© Agence Hirondelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article