Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Rédaction F-R-T

Le Dimanche, 3 février 2013 18:12, Stephane Sonck a adressé un courrier à Monsieur Mr Dirk Niebel, ministre allemand à la Coopération internationale et au Développement en attirant son attention sur l’utilisation de l’aide allemande par le Rwanda pour la déstabilisation de la RDC et le pillage de ses ressources.

Le ministre Dirk Niebel vient de lui répondre en clarifiant la position de son pays sur l’aide budgétaire partielle accordée récemment au Rwanda.

 

Lettre de Stephane Sonck

Von: stephane.sonck
Gesendet: Sonntag, 3. Februar 2013 18:12
Betreff: Germany: the master ward lord in Kivu ? - Germany unblocks suspended Aid to Rwanda : Is this really surprising ?
 

To the attention of Mr Dirk Niebel

German Minister for International Cooperation and Development
Bundesministerium für wirtschaftliche Zusammenarbeit und Entwicklung
http://www.bmz.de/en/ministry/structure/orgplan_en.pdf
Stresemannstr. 94  -  D-10963 Berlin


Copy to the permanent representations of the Member states of the European Union
Copy to the U.N. Communication and Public Information Division Front Office
Copy to the Parliamentary State Secretary, Ms Gudrun Kopp

Copy to the the State Secretary, Mr Hans-Jürgen Beerfeltz

Copy to the international Civil society and to the Press

Copy to the Members of the Bundestag

Open letter


Mister Dirk Niebel,


Has Germany unblocks suspended Aid to Rwanda (despites all the UN reports about Rwanda's major responsibilty recently confirmed by CNN
http://amanpour.blogs.cnn.com/2013/01/28/rwandas-president-kagame-we-have-a-problem ) to continue to access, through Gesellschaft fuer Elektrometallurgie (GfE) to the pyrochlore (niobium) of the Congolese Lueshe Mine officially closed where M23 rebels are using Congolese slaves to extract it ?

Could you watch the unwatchable story of Congo Mister Dirk Niebel ?

http://www.ingeta.com/could-you-watch-the-unwatchable-story-of-congo
To understand this :

Germany unblocks $26m suspended Aid to Rwanda

http://newsofrwanda.com/featured1/16923/rwanda-germany-unblocks-26m-suspended-aid-to-rwanda/
You should be aware of this :

The Lueshe Mine is located in the Territoire de Rutshuru, north of Rutshuru town, exploiting one of the world's biggest reserves of pyrochlore, an ore of niobium. It is said to be the most valuable mineral resource of the eastern Congo but the mine has been officially closed for some years due to disputes over ownership of mining rights, the instability of the region, and the need to rehabilitate the mining equipment. Smuggling of pyrochlore by rebels (Laurent Nkunda - M23 etc ) take place across the border into Rwanda ...

"... Gesellschaft fuer Elektrometallurgie (GfE) reincorporated in the United States as Metallurg Inc. hold a virtual worldwide monopoly on an ore called pyrochlore (niobium) ... and thus control the world’s supply, which acts on the supply side to set niobium’s market price, and also to prevent other countries not aligned with the U.S. from obtaining it to use for their own purposes ..."


The Case of the Lueshe Mine - Z Communications

http://www.zcommunications.org/the-case-of-the-lueshe-mine-by-david-barouski

The roles of the German government and German enterprises in North Kivu (East Congo)
http://www.german-foreign-policy.com/en/fulltext/56113

The Lueshe Niob Mine and Germany

http://allthingspass.com/uploads/html-230THREE%20CHEERS%20for%20Eve%20ENSLER%5B8%5D.htm

Kiwanja massacres carefully planned by government” – Nkunda

http://www.rnanews.com/index.php?option=com_content&task=view&id=625&Itemid=1

Killings in Kiwanja | Human Rights Watch

http://www.hrw.org/reports/2008/12/12/killings-kiwanja

A Massacre in Congo, Despite Nearby Support

http://www.nytimes.com/2008/12/11/world/africa/11congo.html?pagewanted=all&_r=0

The Massacre in Kiwanja - pictures of the New York Times

http://www.nytimes.com/slideshow/2008/12/11/world/20081211CONGO_index.html

Rutshuru Map

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/29632C979D5B7889C1257670002ED618-map.pdf

America's trouble business relationship with Paul Kagame : the Joe Ritchie case
http://www.france-rwanda.info/article-america-s-trouble-business-relationship-with-paul-kagame-the-joe-ritchie-case-114160621.html

So, the question is :    Has Germany unblocks suspended Aid to Rwanda to continue to access, through Gesellschaft fuer Elektrometallurgie (GfE), to the pyrochlore (niobium) of the Lueshe Mine officially closed where M23 rebels are using Congolese slaves to extract it ?

Is this Germany, the great European nation ?

Yours sincerely


Stephane Sonck

 

Réponse du Ministère allemand de la Coopération Internationale au Développement

From: Buergerkommunikation
Date: 2013/2/5

Thank you very much for your mail to the Federal Ministry for Economic Cooperation and Development (BMZ) 

On 30 January 2013, Federal Minister Niebel met the Rwandan Foreign Minister Louise Mushikiwabo in Berlin for talks. In the light of the recent positive efforts by the Rwandan government to contribute within the regional process to a political solution in East Congo, and given the impact of decisions regarding budget support on the country's economic development, Federal Minister Niebel has decided to reprogram part of the amount earmarked for bilateral general budget support in the financial year 2012/2013. This amount of 7 million euros will be used instead for activities in the priority area of sustainable economic development, especially vocational training.

No decision has been made so far regarding the remaining 14 million euros earmarked for general budget support. Germany will be following political developments very closely and the decision we make will be based on our assessment of the information available.

I hope this information is of assistance to you.

 

Yours sincerely

on behalf of BMZ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tundanonga 01/05/2013 11:43


Niebel se moque du monde, car il sait très bien que cette somme ne concerne que le financement d'un infime nombre des projets de développement. L'aide au développement accordée au Ruanda, dans le
cadre des accords de coopération concerne de centaines de millions d'EUROS, car elle concerne aussi la coopération militaire, la coopération scientifique etc...


Entre l'Allemagne et le Ruanda, la coopération se situe à deux niveaux: (1) au niveau de deux Etats càd gouvernements (Berlin et Kigali), et (2) entre le land (l'Etat fédéré) de
Rhénanie-Palatinat et le Ruanda (Mayence et Kigali). Le parteneriat entre l'Université de Kigali et celle de Kaiserslautern, les partenariat entre les ONG, entre les communes, entre les écoles,
chaque année des écoliers et des enfants ruandais viennent passer les vacances en Rhénanie-Palatinat etc. Comme la natatilté dans les communautés twa et "damnés" ruandais est tombée à zéro, il
n'y a que les enfants de "Ruandais banania", qui viennent en Rhénanie-Palatinat.


Le principal allié de Kagame et de son régime, de RDF/APR/FPR dans l'Union européenne est l'Allemagne indépendamment de la coalition au pouvoir que ce soit gauche-écolo (SPD/Verts) ou
droite-libéral (CDU/CSU - FDP: chrétien-démocrate/socio-chrétien-parti libéral).


Niebel, est une des figures les plus lamentables de la politique allemande. Lorsque son parti était dans l'opposition, il était le chef de file, de ceux, qui réclamaient la suppression du
ministère de la coopération. Après la victoire de Merkel, il fut nommé en charge de ce même ministère.


Les Allemands sont à la base de la stratification sociale au Ruanda et dès le départ, c'est la branche kagamienne, qui a leurs préférences. Lorsque Schroeder forma un gouvernement de coalition
avec les Verts, en 1998, l'Allemagne officielle, prit ouvertement et dramatiquement position pour Kagame. Le ministère des affaires étrangères fut confié aux Verts, Joschka Fischer, et le
vice-ministère (palamentarischer Staatssekretär) de la coopération aussi, à Mme Ushi Eid, une inconditionnelle de Kagame et du FPR/APR, bien que le ministère ait été confié à Mme Wieczorek-Zeul,
une social-démocrate, sans expérience dans ce domaine.


Le ministère allemand de la coopération mis au point la doctrine des conditionalités, au nombre de cinq, parmi lesquels: la démocratie, les droits de l'homme, en classant tous les pays en
développement en 3 catégories: (1) les pays, qui remplissaient toutes les conditionalités et qui, par conséquent, jouissaient de tous les registres de la coopération avec l'Allemagne; en Afrique,
on comptait quelques pays dont le Ruanda et l'Ouganda, (2) les pays, qui remplissaient une ou quelques conditionalités; avec ces pays l'Allemagne entraînait les liens de coopération dans certains
secteurs et (3) les pays, qui ne remplissaient aucune conditionalités et avec l'Allemagne, n'accordaient, à la rigueur que l'aide humanitaire comme la RD Congo, et d'autres aucuns liens comme
l'Angola et la Namibie. Il faut noter qu'à cause d'une minorité namibienne d'origine allemande, l'Allemagne finançait certains projets d'aide au développement. Pour l'Allemagne, le Ruanda de
Kagame est un pays démocratique, où tous les citoyens sont égaux devant la loi, où les droits de l'homme sont respectés. Pour l'Allemagne, le Ruanda respecte toutes les conventions relatives aux
droits humains, respecte les chartes de l'Onu et de l'Union africaine. Pour l'Allemagne, le Ruanda ne viole ni les frontières ni la souveraineté de la RD Congo.


L'Allemagne étant le principal argentier de l'Union européenne, avait introduit et imposé cette politique de la coopération et la doctrine des conditionalités aux autres pays de l'Union.


Il faut noter, que plus de 80% du budget du Ruanda sont finacé par l'Allemagne, la GB, les pays scandinaves, la France (!), la Belgique (!) et les Pays-Bas.


Les mines de Lueshe. Le ministère allemand de la coopération (le gouvernement allemand) avait fourni le capital à un citoyen allemand pour ouvrir un comptoir d'achat de coltan à Bukavu (voir
premier rapport de l'Onu sur l'exploitation illicite...), qui plus tard acheta Lueshe. Lorsque le Gl Mbuza Mabe pourchassait Mutebezi et Nkundabatware, ces derniers trouvèrent refuge dans les
mines de Lueshe. Le gouvernement fit savoir à Kinshasa, de ne pas pénetrer la concession.


Je me demande pourquoi continuer de laver la tête du singe (Allemagne) avec du savon.