Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMV Ndagijimana

Kigali appelle l'ONU à considérer les FDLR comme "des terroristes"
AFP03.11.09 | 11h09

Les autorités rwandaises ont appelé lundi l'ONU à "considérer" comme "des terroristes" les rebelles hutu des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) basées dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a rapporté mardi Radio Rwanda.


L'appel a été lancé par la ministre des Affaires étrangères Rosemary Museminali lors d'une rencontre à Kigali avec le secrétaire général adjoint de l'ONU chargé des opérations de maintien de la paix, le Français Alain Leroy, selon la radio gouvernementale.
"Nous demandons qu'ils soient considérés, non pas seulement comme un groupe armé, mais comme des terroristes; il serait ainsi plus facile de mettre en application les résolutions prises à leur encontre", a déclaré la ministre sur les ondes de Radio Rwanda.

"Il y a des résolutions (concernant les FDLR) qui n'ont pas été mises en application", a souligné la chef de la diplomatie rwandaise.


Mme Museminali a enfin appelé la communauté internationale à lutter contre tous les membres et responsables des FDLR partout où ils sont et pas seulement en RDC.


Les FDLR, dont certains éléments sont impliqués dans le génocide de 1994, ayant fait près de 800.000 morts essentiellement d'ethnie tutsi, sont considérées comme l'une des principales sources de l'insécurité dans la région des Grands lacs africains.

Les responsables politiques de l'organisation vivent en Europe, en particulier en France et en Allemagne. Les combattants de ce groupe rebelle sont accusés par l'ONU et par des organisations locales et internationales des droits de l'Homme de se livrer à des exactions contre des civils dans l'est de la RDC.


Les entretiens entre Mme Museminali et M. Leroy ont également porté sur la participation du Rwanda aux opérations de maintien de la paix de l'ONU.
Le secrétaire général adjoint a "loué la discipline" du contingent rwandais déployé au Darfour (région de l'ouest du Soudan en proie à la guerre civile) dans le cadre de la force hybride des Nations unies et de l'Union africaine (Minuad), a ajouté Radio Rwanda.


Selon le quotidien progouvernemental New Times, M. Leroy a souligné "le professionnalisme, le dévouement et l'engagement" de ces troupes rwandaises.

"La participation du Rwanda aux opérations de maintien de la paix, spécialement au Soudan, est remarquable", a estimé le responsable onusien, cité par le journal.


Kigali compte quelque 3.200 hommes au sein de la Minuad. Cette force de l'ONU est sous le commandement depuis septembre du général rwandais Patrick Nyamvumba.
"Le Rwanda peut être fier de ce commandant de la force et du comportement de vos troupes sur le terrain", a ajouté M. Leroy, qui répondait à la presse rwandaise.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article