Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMVN

fdu-udf 

INKINGI

Forces Démocratiques Unifiées

United Democratic Forces

SUPPORT COMMITTEE - COMITE DE SOUTIEN

CONTACT: 00 32 473 97 80 65 & 00 33 6 76 75 84 34

 

COMMUNIQUE DE PRESSE 

Les 25 et 26 septembre 2010 s’est tenue à Bruxelles une réunion de l’équipe de coordination du Comité de Soutien aux FDU-INKINGI pour évaluer son action depuis sa création le 03 avril 2010 et pour redéfinir le cap de son appui aux FDU-INKINGI à l’issue de la phase des présidentielles qui ont eu lieu le 09 août dernier.

1- Le Comité de Soutien se félicite des résultats engrangés par ses actions de mobilisation au sein de la diaspora rwandaise et par sa contribution pour contrer la propagande mensongère du régime au sein de l’opinion internationale et faire connaître la vérité sur le drame rwandais  et sur la situation socio-politique du pays.

2-  Le Comité de Soutien appelle ses structures organiques et fonctionnelles à rester mobilisées et à redoubler d’énergie pour déjouer les projets funestes du régime contre les combattants de la démocratie aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.

3-. La présence des FDU-INKINGI au Rwanda a incontestablement ouvert un nouveau chapitre dans l’histoire politique de notre pays et les FDU-INKINGI  figurent parmi les principaux artisans et les principaux auteurs du changement politique au Rwanda.

Le Comité de Soutien salue  les réalisations accomplies par le Comité Exécutif Provisoire  en 9 mois seulement de présence effective des FDU-INKINGI au Rwanda :

-         Par cet acte de courage de leur Présidente, Madame Victoire Ingabire Umuhoza, d’aller défier le dictateur sur son terrain et selon les règles établies par lui-même,  les FDU-INKINGI ont brisé les chaînes de la peur et redonné espoir au peuple rwandais.

-         Le refus d’enregistrer les FDU- INKINGI comme parti politique légal, les incessants harcèlements et intimidations, l’emprisonnement des responsables et des membres des FDU-INKINGI et des autres partis de l’opposition,  la mise en examen de la présidente du parti dans le but de l’empêcher de présenter sa candidature aux élections présidentielles du 9 août dernier, les tentatives de museler la presse indépendante du régime,  le refus d’ouverture de l’espace politique, les assassinats d’opposants politiques et de journalistes critiques ont  mis à nu le régime de Kagame. Aujourd’hui le monde entier connaît et reconnaît le caractère antidémocratique et la nature criminelle et totalitaire du régime de Kigali.

-         Pour la première fois depuis 16 ans, un mouvement national de résistance est en train de naître, refusant toute discrimination, tordant ainsi le coup aux vieux clichés ethniques  et au mythe du paradis sur terre que serait devenu le Rwanda sous la houlette de Kagame. Face à cette résistance et fort opportunément, le FPR et son armée sont en train d’imploser, contredisant ainsi de la plus belle manière les constructions de l’esprit chez les soutiens du régime, pour des intérêts divers et variés, qui avaient réduit le problème du Rwanda à celui des méchants hutu contre les bons tutsi. Le malheur du Rwanda et des Rwandais a été jusqu’alors de ne pas avoir été soutenus suffisamment par la communauté internationale pour asseoir des institutions démocratiques, préférant laisser le destin de l’ensemble de la Nation à deux extrémismes hutu et tutsi, tout aussi voraces et co-responsables du génocide et des crimes contre l’humanité. Aujourd’hui, le monde sait enfin qu’il existe des criminels contre l’humanité hutu et d’innocentes victimes tutsi, il sait aussi qu’il existe des criminels contre l’humanité tutsi et d’innocentes victimes hutu.

4- Le Comité de Soutien aux FDU-INKINGI exhorte le Comité Exécutif Provisoire des FDU-INKINGI à ne pas céder aux intimidations et à poursuivre les démarches d’enregistrement du parti, à se préparer pour les échéances électorales à venir, notamment les élections aux échelons de base et les sénatoriales prévues en 2011.

5- La réunion s’est en outre réjouie du pré-rapport du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme sur les crimes très graves, crimes de guerre, crimes contre l’humanité et crimes de génocide, commis par l’Armée Patriotique Rwandaise en République Démocratique du Congo.

 Le Comité de Soutien réitère sa position telle que formulée dans sa lettre adressée au Secrétaire général de l’ONU en date du 30 août 2010 et appelle la communauté internationale à ne pas céder au chantage et à ne pas se dérober à ses obligations internationales de répression du génocide et des crimes contre l’humanité et à mettre en place, pour ce faire, un tribunal international pour la République Démocratique du Congo. Il déplore les manœuvres entreprises par les soutiens du régime pour édulcorer la version originale en vue de protéger Kagame et son régime pour des raisons inavouables. Le génocide, les crimes contre l’humanité ainsi que les victimes ne se marchandent pas. Kagame et sa clique doivent répondre de leurs crimes absolus devant la Justice.

6- Le Comité de Soutien appelle le peuple rwandais à se lever et à conjuguer ses efforts pour soustraire le pays des griffes des génocidaires et  pour demander que justice soit faite pour les leurs, quelle que soit leur appartenance.

 

Fait à Bruxelles, le 28 septembre 2010

Pour le Comité de Soutien aux FDU-INKINGI

Eugène NDAHAYO

Président

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article