Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMVN

Ambassador JOHNNIE CARSONTémoignage de l'Ambasssadeur Johnnie Carson, Secrétaire d'Etat Adjoint pour l'Afrique, devant la House Foreign Affairs Committee Subcommittee on Africa and Global Health, Washington DC, le 25 mai 2010.

 

Au sujet du Rwanda, M. Carson a dit qu'on s'attendait à ce que les élections d'août se tiennent dans un climat de paix et de non-violence tout en faisant remarquer que la situation sécuritaire à l'approche du scrutin donnait naissance à certaines inquiétudes. « Les récentes attaques à la grenade à Kigali ont fait de nombreuses victimes et ont aussi provoqué l'angoisse et le malaise chez la population civile, des attaques que nous dénonçons fermement », a ajouté M. Carson.

 

Les États-Unis se préoccupent aussi des récentes actions du gouvernement rwandais, qui semblent viser à restreindre la liberté d'expression. « Ces mesures comprennent notamment la suspension des licences et des activités de deux quotidiens, le retrait du permis de travail d'un chercheur de l'organisation de défense des droits de l'homme, Human Rights Watch, et l'arrestation puis la remise en liberté provisoire du dirigeant de l'opposition, M. Victoire Ingabire. Deux partis politiques, le Parti Vert et le FDU Inkingi, n'ont pas pu s'inscrire sur les listes des candidats. »

 

Les États-Unis ont exhorté les hauts responsables du gouvernement rwandais à respecter les libertés d'expression, de presse, d'association et de rassemblement, a souligné M. Carson. « Nous avons mis l'accent sur le fait que les organisations non gouvernementales locales et internationales de même que les médias devaient être autorisés à fonctionner et à échanger l'information librement. Nous avons aussi prié Kigali d'accorder à M. Victoire Ingabire le droit à une procédure juridique appropriée et à un procès équitable et rapide. »

 

« La stabilité durable au Rwanda est avant tout le résultat d'une gouvernance démocratique et du respect des droits de l'homme. Le Rwanda et ses partenaires régionaux et internationaux doivent œuvrer de concert pour assurer au peuple de ce pays les élections libres, équitables et pacifiques qu'il mérite », a souligné M. Carson.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article