Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMV Ndagijimana

Bernard Lugan, expert auprès du TPIR, parle :

« ... Le génocide n'ayant pas été programmé, comme cela a été clairement établi par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (jugement du 18 décembre 2008 dans l'affaire Bagosora et consorts, TPIR-98-41-T), la France ne pouvait donc savoir qu'il allait avoir lieu.

En réalité, ces attaques constituent une manœuvre servant à masquer les véritables responsabilités dans le génocide. Le régime de Kigali est inquiet ; le moment approche en effet qui verra éclater la vérité qui est que c'est en utilisant l'apocalypse du génocide qu'il a pris le pouvoir et qu'il a été accepté par la 'communauté internationale'.

Sa légitimité étant fondée sur le mensonge, il veille donc avec un soin jaloux à ce que l'histoire 'officielle' qu'il a réussi à imposer aux médias ne soit pas contestée. Le plus insolite est que, dans cette entreprise, il bénéficie de l’aide d’alliés influents au sein de l’État français et notamment de la plus haute hiérarchie du ministère des Affaires étrangères … »

TELECHARGER L'ARTICLE

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article