Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Paul Kagamé a accusé la France de participation à l'éxecution du génocide.Paul Kagamé a accusé la France de participation à l'éxecution du génocide. © Vincent Fournier pour J.A.

 

Paul Kagamé devait recevoir un prix du World Entrepreneurship Forum, le 7 avril. C'était compter sans les tensions entre le président rwandais et Paris.

L'histoire commence en mars avec un courrier de Tugrul Atamer, directeur adjoint de l'école de commerce EM Lyon et président exécutif du World Entrepreneurship Forum (WEF), adressé au président rwandais, Paul Kagamé. Il lui annonce qu'il a été choisi pour recevoir le prix WEF du décideur politique 2014 en octobre, à Lyon.

C'est alors que les relations diplomatiques entre Paris et Kigali se dégradent. Réagissant aux propos de Paul Kagamé, qui accuse la France de "participation à l'exécution du génocide", Paris annule sa présence à la commémoration du 7 avril. Une semaine plus tard, Stéphanie Kergall, directrice adjointe du WEF, informe la présidence rwandaise que l'organisation préfère "repousser" la remise du prix à la cérémonie de 2015, qui se tiendra en Chine.

Pour le chef de l'état, la cause est entendue. Cette décision "met gravement en doute l'indépendance du forum", dénonce-t-il dans un e-mail au Wall Street Journal. "Il n'y a eu aucune pression de la France et nous confirmons l'attribution du prix à M. Kagamé, jure pourtant Atamer. Mais inviter un chef d'état étranger nécessite l'accord du pays hôte, ne serait-ce que pour assurer sa sécurité et la logistique. Vu le contexte politique, nous avons pensé que cela risquait de poser problème, et préféré proposer une autre solution." Une frilosité qui n'a pas été du goût de Kigali.

Source : http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2783p013.xml0/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Monier Alain 10/06/2014 08:32


Bonjour,


        On peut effectivement se poser la question de savoir pourquoi Kagame est mis en avant ainsi par telle ou telle organisation, cela demeure mysterieux, si
ce n'est comme le dit le commentaire precedent une intention deliberee de perpetuer le mensonge, mais qel serait le but veritable, on ne peut un seul instant penser que cette organisation a a sa
tete des imbeciles, des inconscients. Cela laisse reveur. Alain Monier


 

Prénomus 21/05/2014 08:58


On peut comprendre qu'une organisation descerne un prix à un homme qui a déjà brulé un feu rouge, qui a déjà administré une fessée correctrice à son gosse, qui a peut-être déjà volé une poule,
etc...


Il est très très très difficile de comprendre ce qui motive certains en occident qui descernent des prix à un homme accusé d'en avoir massacré des milliers d'autres. L'ignorance? Le racisme
envers les Africains? La cupidité? Une certaine attirance pour le crime?


Je serai si heureux si les Blair, Kouchner, Dupaquier, Atamer, etc... m'expliquaient comment être copains avec le président Rwandais ne leur fait pas honte quand ils pensent aux victimes de ce
dernier!... A supposer qu'ils y pensent parfois!