Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par FRANCE-RWANDA TRIBUNE

Si vous êtes opposé à l'occupation rwandaise dans l'est congolais et si vous dites non à la légitimation des violations massives des droits humains en RD Congo par le sommet de la Francophonie, signez avec nous cette pétition :

 

http://www.avaaz.org/fr/ petition/REFUSONS_LA_LEGITIMATION_PAR_UN_SOMMET_DE_LA_FRANCOPHONIE_DES_VIOLATIONS_MASSIVES_DESDROITS_HUMAINS_EN_R_D_CONGO//?launch


Impossible pour François Hollande de rester indifférent devant un tel plaidoyer !

Amnesty International - Les nouvelles violences dans le Nord-Kivu font craindre que l’histoire ne se répète

Kagame recrutes and led the Rwandan young people to go fight alongside rebels M23

Global Witness - Les donateurs doivent demander à Kigali d'arrêter l'aide aux rebelles en RDC

Faut-il ou non aller au sommet de la Francophonie à Kinshasa ? C’est la question que posent de nombreuses ONG et organisations à l’approche du Sommet de la Francophonie qui aura lieu en octobre en République démocratique du Congo.

La RDC, dont les élections ont été entachées de nombreuses irrégularités selon les observateurs étrangers... Des appels au boycott se multiplient donc. Le nouveau président français François Hollande, l’OIF et même l’Union européenne sont interpellés.

Dernière interpellation en date, celle d’Alain Délétroz, vice-président d’International Crisis Group. « Aller ou ne pas aller à Kinshasa », c’est le titre d’un tribune qu’il a publié cette semaine notamment dans le quotidien français Libération.

Il répond en outre aux questions de Sonia Rolley sur RFI :

« La Francophonie a quand même, dans plusieurs de ses statuts, des buts déclarés très clairs par rapport à la protection de la vie humaine et des droits de l’homme, et par rapport au développement de la démocratie dans ses pays membres. Or, choisir Kinshasa comme lieu du sommet après les élections qui viennent de s’y dérouler, c’est déjà une très mauvaise idée… »

http://www.rfi.fr/aef_player_popup/rfi_player#

 

Non à la légitimation des violations massives des droits humains en RD Congo par le sommet de la Francophonie !

Chaque personne qui signe renforce notre mobilisation. Merci de prendre une minute pour partager ce lien avec tous vos contacts:

http://www.avaaz.org/fr/petition/REFUSONS_LA_LEGITIMATION_PAR_UN_SOMMET_DE_LA_FRANCOPHONIE_DES_VIOLATIONS_MASSIVES_DESDROITS_HUMAINS_EN_R_D_CONGO//?tta

Ensemble, provoquons le changement,


Norbert Tricaud

Avocat au barreau de Paris

---

Voici la pétition à envoyer à vos amis:


Non à la légitimation des violations massives des droits humains en RD Congo par le sommet de la Francophonie

Alors qu'en RD CONGO sont massives les violations des droits humains (crimes de guerre, assassinats politiques, viols...), les violations des droits constitutionnels et civiques (fraude électorale institutionnalisée, emprisonnements arbitraires...) et l'insécurité, le XIVème Sommet de la Francophonie ne doit pas se tenir à Kinshasa du 12 au 14 octobre 2012 pour ne pas cautionner un État de non droit aussi insupportable.

L’article 1 de la charte de la Francophonie adoptée par l’OIF stipule : « La Francophonie, consciente des liens que crée entre ses membres le partage de la langue française et des valeurs universelles, et souhaitant les utiliser au service de la paix, de la coopération, de la solidarité et du développement durable, a pour objectifs d’aider : à l’instauration et au développement de la démocratie, à la prévention, à la gestion et au règlement des conflits, et au soutien à l’État de droit et aux droits de l’Homme ».

 

Ces derniers jours, le Président français, Monsieur François HOLLANDE, a courageusement refusé de cautionner la violation des droits humains des prisonniers politiques en UKRAINE en refusant de se rendre à KIEV lors de la compétition sportive de « l’EURO 2012 » à laquelle participe l’équipe de France de Football. Comment le Président François HOLLANDE pourrait-il se rendre à KINSHASA et accepter que se tienne un sommet OIF en République Démocratique du CONGO où les violations des droits humains sont bien plus massives qu’en UKRAINE ?

De très fortes présomptions existent quant au fait que l’essentiel des importantes subventions versées par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a été détourné en RDC de son objet de création d’infrastructures d’accueil de l’éventuel 14 ème sommet de la Francophonie prévu à KINSHASA. Les principaux financeurs, les contribuables francophonss, seront donc heureux de savoir qu’une relocalisation peut s’envisager en dehors de la R D CONGO à Maurice, au Sénégal ou bien en France, où existent de meilleures conditions de respect des droits humains, bonne gouvernance, degré de démocratie, sécurité et infrastructures existantes.

Comme avocat humaniste, je participe au Collectif pour la démocratisation de la francophonie qui fédère notamment des associations des diasporas africaines ou bien des partis politiques et des ONG de défense des droits humains. Mon contact : norbert.tricaud@wanadoo.fr

http://www.avaaz.org/fr/petition/REFUSONS_LA_LEGITIMATION_PAR_UN_SOMMET_DE_LA_FRANCOPHONIE_DES_VIOLATIONS_MASSIVES_DESDROITS_HUMAINS_EN_R_D_CONGO//?tta

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article