Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Entre secrets de polichinelle et jeux de dupes, l’ONU et le Rwanda –membre non permanent du conseil de sécurité– continuent leur dialogue de sourds. Et l’écheveau du Kivu n’est pas dénoué.

Les tirs d’obus de par et d’autre de la frontière entre la République démocratique du Congo et le Rwandatournent à l’imbroglio, depuis que les hostilités ont repris entre le mouvement rebelle M23 et les forces armées congolaises. Le Rwanda fait l’objet de nouvelles accusations. Après que le chef des opérations de maintien de paix de l'ONU (Monusco) a affirmé que des soldats rwandais se seraient infiltrés au Nord-Kivu, Ban Ki-moon a haussé le ton.

Pour certains analystes, des obus tirés contre le Rwanda pourraient être une opération de manipulation des opinions. Mais le Rwanda nie toujours soutenir le M23…

      Par Jeune Afrique.com

Kagame-et-M23.jpg 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Samuel Lyarahoze 03/09/2013 07:55



Paul Kagame n'a pas arrêté le génocide




Par Jean-Marie Ndagijimana


"Le Général Paul Kagame n'a pas arrêté le génocide tutsi comme il l'a toujours prétendu. Bien au contraire, ce chef de guerre a cyniquement
et systématiquement rejeté toutes les initiatives des Forces armées rwandaises, des Nations Unies et de certains pays occidentaux pour arrêter le massacre des Tutsi. Il est même allé jusqu'à
menacer de s'en prendre aux troupes étrangères qui tenteraient d'intervenir pour stopper le génocide. L'objectif de Kagame n'a jamais été de protéger nos parents Tutsi de l'intérieur, mais de
s'en servir comme prétexte pour accéder au pouvoir par la force. Il est donc coresponsable du génocide tutsi au même titre que les autres génocidaires et doit en répondre devant la Justice et
devant l'Histoire."

Kalinijabo 04/09/2013 05:06



Nous sommes parfaitement d'accord avec M. Lyarahoze. Jeune Afrique a certes fait un petit pas dans la bonne direction, mais ce magazine continue de traîner des certitudes mensongères dont
l'Ex-"Intelligent" ferait mieux de se débarasser au plus tôt.