Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par La Tribune Franco-Rwandaise

Kagame and Wiesel 

Sur la tribune, Elie Wisel et Kagame entourent l'animateur de la conférence

 

La scène se passe à New York, capitale économique de la plus grande démocratie du monde. Des agents de Kagame en costume civil empêchent un citoyen américain anti-Kagame (Rob Conrad) de s'exprimer, et l'évacuent manu militari de la salle de conférence de la COOPER UNION. Elie Wiesel, prix Nobel de la paix, orateur du jour, ne s'offusque pas de cette violation scandaleuse de la liberté d'expression, à un jet de pierre de la Statue de la Liberté. Pour le Prix Nobel, le soutien qu'apporte le criminel de Kigali au Peuple juif l'absout ipso facto des crimes contre l'humanité dont il est responsable au Rwanda et en République Démocratique du Congo. 

Elle est bien belle la démocratie américaine !

Regardez la vidéo qui suit pour comprendre jusqu'où le génocide des Tutsi est cyniquement exploité et instrumentalisé comme un fonds de commerce par celui-là même qui les a délibérément sacrifiés et livrés à leurs bourreaux. Sans parler des centaines de milliers de Hutu et de millions de Congolais génocidés par son armée depuis 1990. Le milliardaire Sheldon Adelson, louant au passage ce qu'il appelle le génie militaire de Paul Kagame, veille au grain. 

Photos de l'évacuation musclée de Rob Conrad
Photo 1 : Rob Conrad dénonçant les crimes de Paul Kagame
Rob-Conrad-denonce-les-crimes-de-Kagame.jpg
Photo 2 : les agents de Kagame se saisissent de Rob Conrad
Rob-Conrad-baillone-1.jpg
Photo 3 : Les agents de Kagame étranglent Rob Conrad et l'évacuent rudement de la salle. Tout cela se passait devant les yeux d'Elie Wiesel, prix Nobel de la Paix
Rob-Conrad-etrangle.jpg
Les agents de Kagame baillonnent Rob Conrad, un jeune américain anti-Kagame et l'empêchent de prendre la parole avant de le sortir violemment de la salle. En plein coeur de New York, la capitale économique de la première démocratie du monde ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article