Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par JMV Ndagijimana

FDLR-IN-RDC-copie-1.jpg
Dimanche 13 décembre 2009

RDC : une soixantaine de soldats gouvernementaux s’enfuient avec leur armement

Une soixantaine de soldats du 211e bataillon des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont fui avec leurs armes, individuelles et lourdes, dans la nuit de mercredi à jeudi, leur base dans le territoire de Masisi, dans la province du Nord-Kivu, vers une destination inconnue, a-t-on appris samedi de sources sûres.

Il s’agit des éléments qui étaient basés à Kasopo, précisent les sources, ajoutant qu’ils ont fait défection avec à leur tête trois officiers.


Selon des sources de l’opération Kimia chargée des traquer les rebelles hutu rwandais des FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda), ces soldats auraient probablement fait un repli stratégique suite à une attaque des FDLR et pourraient regagner leur base après.


Mais selon d’autres sources, il est probable que ces militaires aient rejoint les rangs des FDLR comme un autre groupe bien avant eux, après des promesses d’une solde consistante.

Samedi dernier, 200 hommes du même 211e bataillon et un autre officier avaient déjà faussé compagnie aux FARDC, toujours dans le Masisi, avec à leur tête le lieutenant-colonel Emmanuel Singi Umva qui s’est allié aux FDLR.


Ils avaient emporté toutes les armes appartenant aux FARDC avant de se retirer dans la forêt.

Cette coalition serait même responsable d’une attaque dimanche dernier à Kibati, à une vingtaine de kilomètres du chef-lieu de Masisi, suppose la source. (Xinhua)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article